Forum de la famille Saincte-Merveille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition du procureur Hasdrupal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
milane
Invité



MessageSujet: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 14:48

alda
Le conseil était dans tous ces états. Hasdrupal n'avait pas donné signe de vie depuis deux jours. Pas de missive expliquant son absence, pas de demande de rançon. Son bureau avait été retrouvé sans dessus dessous mais après classement aucun papier ne manquait. La perplexité se lisait sur les visage des autres conseillers.

- Qu'allons nous faire ? Tous les regards vers Rochegarde qui est assis au bout de la table et joue nerveusement avec ses pouces.

- Roche !! Alda se reprend et d'une voix plus douce et respectueuse mais où on peut noter une touche énervement Monsieur le Comte, que faisons nous ? Il nous faut enquêter. Tout ce la n'est pas normal. Dois-je faire un communiqué à l a population ? Qui va prendre sa place ? Nous ne pouvons pas rester ainsi.

Roche laisse ses pouces un instant. Et regarde l'Adorable Alda une expression indéfinie sur le visage. Puis d'un voix forte.

- Très bien..on a pas trop le choix...Il consulte sa liste Alda, Dame_ned, Milamber approchez vous.

Les trois avancent et se placent face au Comte.

- Très bien lequel d'entre vous se sent capable de suppor... travailler avec MarieAlice et Stroyk ? Qu'il fasse un pas.

Dame_Ned et Alda bien plus vive que ce pauvre Milamber recule d'un pas le laissant se désigné. Le Comte satisfait de cette initiative déclare.

-Adorable Alda il est temps de prévenir la population, Milamber sera procureur jusqu'à nouvel ordre. Je souhaite aussi qu'on demande de l'aide et qu'il soit dit que tous renseignement concernant la disparition d'Hasdrupal nous soient notifiés. J'espère qu'on en va pas le retrouver couché dans un coin de la ville à cuver.
Le conseil secoue la tête à l'unisson, tâchant de faire partir l'image qui vient de s'imposer à leur esprit, plus que de nier cette possibilité.

- Bon, passons à autre chose ! Annonce un Comte heureux d'avoir réglé un problème de plus
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 14:56

MarieAlice a écrit:
MarieAlice sortit du bureau du Conseil pour se diriger vers le sien se demandant où Has pouvait bien être passé.

Ils avaient travaillé sur des dossiers comme à leurs habitudes, s'étaient souhaités une bonne nuit puis hop plus de Procureur.

Arrivée devant sa porte, elle fit demi-tour et se rendit en salle des officiers pour informer les maréchaux de la situation.


Mes dames, messsires, notre Procureur a disparu sans aucune explication. Rien ne manque dans son bureau et le seul indice que nous ayons est une drôle de tâche brunâtre sur le sol.

Je vous charge donc d'ouvrir les yeux et les oreilles et de me tenir informer si vous trouvez la moindre chose.
En attendant son retour, messire Milamber occupera ce poste.

bradbury a écrit:
[Dans la salle des officiers]

Brad était assise à une table sur laquelle se trouvait deux piles de dossiers: "Affaires en cours" et "Affaires résolues" et finissait son rapport quotidien lorsqu'elle vit MarieAlice, leur prévôt passer la porte et leur annoncer la disparition du Procureur Hasdrupal.

Manquait plus que ça, après la valse des Prévôts, maintenant, la disparition du Procureur!"Ah non, c'est pas bien de râler"!!!

Au moment où MarieAlice allait repartir, Brad l'interpella...

Qu'est-ce que c'est que c'est que cette tâche brunâtre?Du sang? Vous pensez qu'il est blessé? ça fait combien de temps qu'il a disparu?
MarieAlice a écrit:
On ne sait pas Brad ce qu'est cette tâche et il semble avoir disparu depuis deux jours.

On a aucun indice, il ne manque rien, pas de trace de lutte...

Vous pouvez vous rendre dans son bureau si vous souhaitez voir.
bradbury a écrit:
Disparu depuis deux jours et personne ne s'en est aperçu avant?

Même pas moi du reste!"Ah non, c'est pas bien de râler"!!!

Oui, je vais aller dans son bureau. De toute façon j'en ai terminée avec mes dossiers!

Se lève et se dirige vers le bureau du Procureur...
Alda a écrit:
[Dans les couloirs du Chateau]

Après la réunion Alda se prom..., travaillait dur dans les couloirs à la recherche d'information à donner à la population. Elle tentait de se remémorer la dernière discussion qu'elle avait eu avec le procureur...Quel était le sujet déjà...? Enfin au beau milieu de son discours, il avait soufflé une phrase et avait disparu en direction des latrines. Elle secoua la tête incapable de se souvenir des mots à peine audibles qu'il avait prononcés. C'était la dernière fois qu'elle l'avait vu en tout cas. Haussant les épaules, elle se dirigea vers son bureau se demandant si elle n'allait pas rendre un petit visite au Juge.
Brad arriva près du bureau comme elle en avait émis le désir auprès du Prévôt.
Devant la porte, elle leva la main pour frapper, lorsqu'elle se rappela que personne ne lui répondrait puisque le locataire avait justement disparu.


Zut! Qu'est-ce qu'on peut en faire comme bêtise par automatisme quand même!

Elle entra dans le bureau et jeta un coup d'oeil alentour. La porte ne semblait pas avoir été touchée. Tout paraissait normal dans la pièce, sauf cette tâche brunâtre sur le sol.

Elle s'en approcha et s'accroupie pour mieux l'observer, elle prit sa dague et avec le bout, la passa sur la tâche qui semblait avoir durcie.


Manifestement, elle ne date pas d'aujourd'hui.

Puis, ramenant la dague, elle mit entre son pouce et l'index ce qu'elle avait prélevée et remua ses deux doigts pour identifier le liquide.
Elle en conclue qu'il s'agissait bien de sang.

Cependant, certains éléments la laissait perplexe...

Elle se dirigea vers le bureau du Prévôt pour en parler avec MarieAlice...


Comme j'aimerai que Haz soit là!!Soupire...[/quote]
Dame_Ned a écrit:
Ned était retournée dans son bureau. Elle se sentait un peu honteuse de ne pas avoir proposé ses services pour prendre une partie de la charge de Has. Elle essaya de se concentrer sur les missives des comtés de l'ADC. Elle releva la tête au bout de quelques minutes, elle parla tout haut.
Quand même où il est passé cet ostrogoth?
Tout à coup elle se leva et alla voir si par hasard elle ne l'avait pas enfermé dans la salle des archives. Elle traversa tout le chateau en courant, descendi les 456 éscaliers qui menaient aux sous sols. Arrivée en bas elle attrappa la torche posée au mur. Elle tourna la grosse clé de la salle des archives.
Haz!!! HAAAAAAzzzzzzzzzzz!
Elle écouta le silence que rien ne vint troubler. Elle referma la porte et entreprit la remonté des marches en gromelant.
Toujours aussi pénibles ces marches!
En plus pour rien! "Ah non, c'est pas bien de râler"!
MarieAlice a écrit:
MarieAlice, le nez dans les parchemins, vérifiait le suivi des affaires en cours chez les maréchaux mais avait à moitié la tête ailleurs.

Mais où est-ce qu'il est passé cet animal bon sang.

Elle reposa sa plume et poussa un soupir. Réfléchir, où pouvait-il être.....La réserve... Elle se frappa le front de sa main, la réserve de victuailles personnelle du comte. Un jour elle avait surpris Has à lorgner sur la porte avec un air gaillaird.

Elle se leva d'un bond et se dirigea vers la pièce, la porte n'était pas fermée à clé, elle entra puis se mit à fouiller l'immense pièce.

Un bruit de mastication l'attira sur la droite et elle découvrit le comte tranquillement assis en train de manger un jambon un verre de prune à ses côtés.


Jacques.... Tu n'as pas vu Has des fois?

Roche rafermit sa prise sur son jambon la regardant d'un air méfiant avant de comprendre qu'elle n'en voulait nullement à son plat préféré et fit non de la tête.

Elle haussa les épaules et ressortit de la pièce en direction du bureau des officiers.


Mais il est où bon sang de bonsoir.
RocheGarde a écrit:
Le comte était complètement absorbé par une affaire de la première importance , ses pouces allaient de l’avant puis revenaient en arriere en tournant , a chaque fois qu’il arrivait a dix , il poussait une noix de son coude devant lui .

* trois fois mes doigts plus cinq en avant , trois fois mes doigts plus six en arriere … trois fois mes doigts plus sept en avant .*

Tout a sa concentration , voulant battre son record de 10 fois les doigts de sa main plus deux , il entendit vaguement la douce voix de l’adorable Alda « Comte .. rochegarde » qui se faisait plus insistante .

Hein .. oui .. Has .. heu disparut .. bien d’la chance lui , si a bu sans moi va m’entendre .


Apres quelques jours d’intense travail ne lui laissant guere le temps de continuer avec ses pouces , que l’on peut résumer ainsi .

Toi tu fais ça , toi tu fais ça et toi tu fais ça … heu quelqu’un a entendu parler d’un truc en Anjou ? Parait qu’ils ne veulent pas prêter allégeance à la Bretagne ?

Devant l’air complètement ahuri de ses conseillers , qui le regardaient complètement désolé , on pouvait même sentir des larmes prêtes a poindre chez certains .

Bon je vois personne ne sait non plus .. je suis pas aidé quand même .Bon je me retire pour travailler tranquillement .

Cherchant enfin la tranquillité , et ayant son petit creux comme a chaque heure , il s’enferme dans sa réserve oubliant pour une fois de fermer a clef , tentant de terminer un jambon a peine entamé , l’avalant par grosse bouchée le faisant passer par une bonne rasade de prune , lance un regard noir a Marie la voyant entrer , marmonne quand elle sort .

Crouch .. nan .. pas vu .. je le cherchais aussi ……. heu autrement ça va bien le conseil ?

Il hésite a participer aux recherches mais sentant comme un léger creux au fond de son ventre , il mastique de nouveaux son jambon .

De toute façon je serais bon a rien le ventre vide .
Alda a écrit:
Alda traversant la cour du Château, se rendait d'un pas pressé vers le bureau Cac, afin de lui faire part de quelques soucis rencontrés au dernier recensement. Elle poussa un cri de dégoût quand passant non loin des latrines elle entendit des grattements.

Pouah! Les rats sont de retour ! Il va falloir leur donner la chasse.

Elle nota mentalement de ne pas oublier de faire part de cette découverte et continua son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:03

annlor a écrit:
Annlor, de son bureau , était entrain de tric....faire un joli collier de saucisses sèches ...Hum...Enfin, elle travaillait ardement au bien -être de son Procureur préféré qui avait bien trop de travail en ce moment...Un peu de douceur lui ferait le plus grand bien , puis avec elle, Hasdrupal partageait un gout certain pour la bonne chaire ...Elle sifflota tout en s'activant ..

Une petite rondelle, deux grandes rondelles, puis une petite rondelle , et encore deux grandes rondelles! Va être content le Proc!

Une fois fini son chef d'oeuvre , elle se leva et partit dans les couloirs du Chateau afin d'apporter son petit présent ...En chemin, elle croisa Alda qui comptait les toiles d'araignées ...

Alcyone_ a écrit:
Plusieurs jours sans nouvelles, ça commençait à devenir vraiment inquiétant... Les lieux les plus... heu... évidents, connaissant Has, avaient été envisagés, tels que la réserve personnelle du comte ou quelques tavernes...

Avant de revenir au chateau de Limoges sur la demande de Milane qui lui avait envoyé un pigeon, Alcyone était passée par le lac de Ventadour pour y apposer une affiche. Il fallait envisager toutes les possibilités, même, hélas, les pires. Bien qu'au fond d'elle, Alcyone savait qu'il y avait peu de chances qu'il lui soit arrivé malheur au lac. Il était plutot bon nageur, mais sait-on jamais... Si Has avait fait ripaille et abusé de cochonailles ou de pécheresse, en cas de chute dans le lac, il risquait plus de nager à la manière d'une enclume que d'une gracieuse sirène.

Elle arriva accompagnée de Jizz, Rasp et Best et rejoignit Milane dans son bureau. Tout le monde était un peu inquiet, mais il fallait procéder avec ordre et méthode... Apparement, son bureau était le dernier endroit où on avait vu Has, et personne ne l'avait vu sortir du chateau... une fouille méthodique s'imposait...

Alcyone prit la parole


- Je propose qu'on se sépare, on ira plus vite pour tout fouiller... Heu... voyons... Je propose que toi Milane, tu ailles fouiller les salles du conseil, puisque tu y as accès... Rasp, si tu veux bien te charger des bureaux de l'armée... Best, tu peux t'occuper de toutes les salles de réception et d'apparat, interroge les valets... Jizz.. heu... * souriant largement * je propose que tu te charges des cuisines et des dépendances de service... Je vais m'occuper des bureaux de la cour de justice... Regardez partout, interrogez tout le monde... Tout le monde est d'accord? on fonce alors, et on se retrouve ici dès qu'on a fini...

Edit : fautes d'orthographe >_<
Jizz a écrit:
Ce n’était pas la première fois qu’Has disparaissait sans prévenir, mais généralement, il ressortait de lui-même assez rapidement, tenaillé par la faim ou la soif. De toute façon, l’opération discrète de surveillance qu’il avait sur Jizz ne lui permettait pas de longues absences. Là, ça faisait plusieurs jours… après avoir trouvé cela reposant et en avoir profité, Jizz commençait à trouver ça étrange.

D’accord Alcy, je me charge des cuisines…

Se frottant les mains en se dirigeant vers les cuisines, un sourire ironique aux lèvres, elle se commença par les dépendances... Hé hé hé Soulevant ou écartant ce qui encombrait les dépendances, elle se mit à l'appeller

Haaaas ! Mon p’tit père !!! Tu te caches où ? Mange pas tout, ou pas tout seul ! Tu vas te faire une indigestion !

Se rendant ensuite dans les cuisines, ouvrant les portes des armoires, les unes après les autres, réfléchissant à ce qui pourrait le faire sortir de sa tanière

Hasou ! Tu es où ? J’ai quelqu’un à te présenter !

Rien… Pas de hurlements, pas de menaces de monastère ou de pilori…

Finissant le tour de la cuisine et des ses gardes mangers, elle se servit d’un chapelet de saucissons et ressorti de la cuisinie, méditative, croquant à belles dents dans son saucisson
RASP a écrit:
Rasp était vraiment inquiet ... une semaine sans nouvelle de son frère, voilà qui était inhabituel ! Même si dernièrement sa tâche de procureur lui avait pris une bonne partie de son temps, il avait toujours été là pour la famille... mais là, le néant, pas un aurevoir, une tape dans le dos, rien !

Il commença à parcourir les couloirs de la caserne, se dirigeant d'instinct vers le mess et le bar des âmes en peine, mais n'y trouva pas âme qui vive. Pas acquis de conscience, il alla même voir dans la salle d'entrainement où les mannequins attendaient patiemment les prochains coups d'estocs. Personne !

Il frappa à la porte du bureau de Titou, mais le bureau était désert, la garnison semblait en sommeil.

HASSSSS ! BON SANG T'ES OU ?

Il continua à fouiller, frapper aux portes pendant une bonne partie de la soirée ... Rien, personne ne l'avait vu, personne ne se souvenait de l'avoir entendu brailler dans les couloirs récemment !
Il finit par la salle des pieds beurrés, son dernier espoir, mais là encore, seules des bouteilles de cogrotte vides témoignaient d'un récent passage de soldats assoiffés...
Alcyone_ a écrit:
Alcyone emprunta les couloirs qu'elle commençait à bien connaître, maintenant, du moins ceux qui menaient à la Cour de Justice. Elle passa rapidement en revue les bureaux des officiers et des lieutenants de police, il y avait suffisament de va-et-vient quotidien pour supposer rationnellement que si le procureur s'y était perdu, quelqu'un l'aurait remarqué...

Elle passa devant les bureaux du Juge et du Prévôt pour se diriger vers la salle des archives... Au passage, elle ne put s'empecher de pousser la porte du bureau de Has, espérant un instant le voir installé le plus naturellement du monde à sa table, noyé comme à son habitude sous des monceaux de dossiers... Les dossiers étaient bien là, mais hélas, point de procureur derrière les piles de paperasse... et cette tache brune... Elle préféra quitter vite ce lieu, pour se concentrer sur les archives... un vrai dédale, cette salle... poussiéreuse et sentant le renfermé... il n'était vraiment pas impossible d'envisager s'y perdre... Les bruits de couloirs racontaient même l'histoire de ce jeune clerc, puni pour avoir commis la maladresse d'interrompre une réunion par son irruption incongrue. On l'avait envoyé chercher un vieux dossier dans ladite salle... il avait disparu... on ne l'avait retrouvé que bien plus tard, momifié au milieu d'une montagne de papier... Elle frissonna, même si elle ne savait pas dans quelle mesure cette histoire était véridique...

En tant que procureur, Has avait tous les clercs qu'il voulait sous la main pour aller à sa place farfouiller dans les archives, mais sait-on jamais... Elle se présenta au vieil archiviste... hmm... pas loin de l'état de momification aussi, lui... Il lui donna son aval pour qu'elle fouille les lieux.

Alcyone était, vous l'avez remarqué, une femme... Comme toutes les femmes, elle n'était pas équipée de série du sens de l'orientation. Par contre, elle avait été dotée d'une intelligence naturelle qui la poussa à la prudence... Elle prit donc soin d'entreprendre ses fouilles en laissant une trace de son passage pour retrouver aisément son chemin, peu désireuse de finir comme le pauvre clerc. Elle hésita... Des petits morceaux de pain, ou des cailloux? Nan nan... Un fil qu'elle déroulerait tout au long de son chemin? Déjà fait... Non, elle se contenta de graver avec son petit couteau de poche de legères entailles sur les étagères en bois pour marquer sa route...

Elle s'enfonça jusqu'aux tréfonds de cette salle... Appelant Has au passage... Sans succès...
Grâce à son ptit système, elle put retrouver facilement la sortie... Elle sortit de là couverte de poussière. Toussant et s'époussetant, elle remercia l'archiviste et continua ses fouilles dans les autres salles et bureaux de la Cour de Justice...


Edit : Hortaugraffe ...
bestbuff a écrit:
Bien qu’elle ne se soit pas inquiétée outre mesure au début, Best était maintenant franchement très pessimiste sur l’issue de ces recherches… plusieurs jours d’absence n’étaient pas bon signe, surtout venant d’un bon vivant tel qu’Has. Cependant elle était prête à effectuer les recherches avec tout le monde et ce le plus soigneusement possible.

Après avoir écouté Alcy, elle se dirigea d’un bon pas vers la salle de réception, en profitant pour vérifier le long des couloirs s’il n’y avait aucune trace de son passage.


-Messire Hasdrupaaaal !
-Messire Hasdrupaaaal !

Arrivé devant l’une des salles de Réceptions, elle croise un jeune valet qui semble terrifié de l’entendre crier comme ça :

- vous n’avez pas vu le Sieur Hasdrupal ?

Toujours aussi effaré, le serviteur fait non de la tête et s’empresse de rejoindre ses corvées sans demander son reste. Par habitude certainement, Best frappe à la porte, avant de se rendre compte qu’elle n’est pas là pour être reçue mais pour faire des recherches, ouvre la porte et entre.

-Messire Hasdrupal ?

Ne recevant aucune réponse, Best observe la pièce, il va falloir être méthodique quand même…tentures, chaises et autres babioles inutiles…elle s’applique, n’appel plus, ce n’est pas nécessaire, s’il était là il aurait déjà répondu. Après de longues minutes une chose est clair… personne n’est là.

- bon à la suivante

Ainsi se passent quelques heures à chercher dans les différentes salles dont elle a la charge… les mêmes tentures, et babioles… toujours rien.

Elle repart, dans les couloirs… toujours criant


-Messire Hasdrupaaaaal
MarieAlice a écrit:
MarieAlice était dans son bureau, le nez dans les parchemins, soupirant devant les montagnes de dossiers.

Soudain des bruits inhabituels à cette heure ainsi que des appels se firent entendre.

Elle se leva et sortit de son bureau, cherchant d'où pouvait bien venir ce raffut et finit par tomber sur Alcyone.


Mais qu'est-ce qu'il se passe ici?
Alcyone_ a écrit:
Echevelée et rouge de s'être activée aux recherches, Alcyone était encore en train de secouer ses vêtements pleins de poussière quand elle faillit buter sur le prévôt.

- Ha, M'dame le prévôt! Excusez-moi... nous avons lancé, avec Milane et d'autres, une fouille systématique du château pour retrouver notre Procureur. Je sors de la salle des archives...

Elle se pencha sur l'oreille de MarieAlice et à voix basse, elle lui demanda:
- Heu... au fait, cette histoire de clerc momifié... c'est vrai ou c'est juste pour la légende?

Puis tentant de reprendre une certaine contenance, elle se redressa et poursuivit
- Il semblerait en effet que le dernier endroit où on l'ait vu, ce soit en ces murs, personne ne l'a vu en dehors du chateau...

Je ne me suis pas permise de fouiller votre bureau, je pense que s'il s'y cachait, vous vous en seriez rendu compte...

Voulez-vous vous joindre à moi pour finir de fouiller cette aile du chateau? Nous nous sommes donné rendez vous au bureau de Milane une fois nos recherches terminées...

Edit : *soupir* Oh! R'tograf
MarieAlice a écrit:
Et bien vu qu'un dossier de plus ou de moins sur mon bureau ne changera pas grand chose et que je commence également à sacrément m'inquiéter pourquoi pas...

Je sais pour ma part qu'effectivement la dernière fois que je l'ai vu c'est dans son bureau et je reste persuadée qu'il n'est pas loin mais où.....

Le clerc momifié? Jamais entendu parler de ça moi...Tout en parlant, Marie entrainait Alcyone vers le bureau de Has. Qui diable t'a parlé de ça?

Bon on a fouillé les archives, la réserve... La porte du bureau du procureur, Marie la pousse et entre suivie du sergent de Ventadour.

Il y a forcément quelque chose que nous n'avons pas vu... Il faut chercher à nouveau... C'est forcément là quelque part.

Le prévôt s'assit au bureau et commença à vérifier les dossiers.
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:04

Alcyone_ a écrit:
Pas de clerc momifié... un mythe s'effondrait, bien qu'au fond d'elle, elle savait que toute légende attenante à un château devait bien avoir un fond de vérité...

Elle suivit le prévôt et pénétra une fois encore dans le bureau de Has. C'est vrai que si c'était là qu'on l'avait vu en dernier lieu, c'est là qu'il fallait remonter sa piste... Bradbury, croisée également dans les couloirs à la recherche du proc, s'était occupée d'examiner la fameuse trace brune, MarieAlice s'attarda donc sur les dossiers éparpillés sur la table.

Pour l'aider, Alcyone dégagea un peu le bureau de ce qui l'encombrait. Une bouteille vide de pécheresse, une autre entamée au trois quarts ainsi qu'un verre à moitié plein. Elle les posa sur un guéridon à l'autre bout de la pièce tout en s'adressant à MarieAlice :


- Sur quoi travaillait-il? S'il s'agit d'affaires de brigandage, on pourrait envisager des représailles... mais je doute que le moindre malfrat, aussi fort soit-il, ait pu s'introduire jusqu'ici sans éveiller les...

Elle s'interrompit, considérant les deux bouteilles et le verre... Etonnant qu'il ait quitté son bureau sans avoir pris soin de vider son verre et la bouteille... ou alors c'est qu'il l'avait quitté précipitamment pour une raison qu'elle ignorait encore. De son plein gré? Le bureau avait été retrouvé, il est vrai, un peu sens dessus dessous, mais Has n'était pas quelqu'un de foncièrement ordonné aux yeux du commun des mortels... Bien que son bazar répondait très certainement à un classement bien organisé dans l'esprit du Proc', puisqu'il n'avait encore jamais rien perdu... Qu'est ce qui pouvait l'avoir poussé à se sauver aussi rapidement? un pigeon reçu? Autre chose?
MarieAlice a écrit:
Sur quoi il travaillait.. Marie consultait dossier après dossier en se demandant comment il arrivait à s'y retrouver dans ce fatras... Enfin ça n'était pas le souci du jour. Ben un peu de tout.. Rien de précis...

Alcyone ramassa une bouteille vide et une à moitié pleine ainsi qu'un verre et les posa sur un guéridon. Une bouteille non finie? Marie fronça les sourcils, connaissant Has il avait fallu une urgence pour l'en détourner.

Elle allait continuer quand elle regarda Alcyone.. La foudre venait de tomber dans un coin de son cerveau... Des liaisons s'étaient enfin faites...


Alcyone, va chercher Milane, dis lui ainsi qu'à tout le monde de me rejoindre aux latrines les plus proches d'ici...

Marie se leva d'un bond et se dirigea en courant vers les dites latrines. Alda avait dit avoir entendu des rats... Mais ça n'était certainement pas ça.

Elle arriva à la porte et frappa quelques coups...


Has? Tu es là?
bradbury a écrit:
Brad' était arrivée de bonne heure dans la salle des officiers et en sortait pour aller voir le Prévôt Dame MarieAlice sur un dossier de multi-récidiviste.

C'est en sortant qu'elle se rendit compte de toute l'agitation, depuis que le proc...ureur avait disparut, le château était fouillé systématiquement, aile par aile, sans résultat jusqu'à présent.

Elle vit MarieAlice passée en coup de vent, suivit de près par le sergent Alcyone...
Fronssant les sourcils, elle décida de les suivre jusqu'au...latrines...

Elle fit une moue de dégoût, pas vraiment l'endroit idéal pour une promenade matinale.

Elle se tourna vers marieAlice.


Qu'est-ce qui se passe?
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:06

Alda a écrit:
Alda s'appliquait à faire de jolies lettrines en rédigeant la lettre d'information du conseil, quand Alcylone entra dans son bureau sans même s'annoncer, lui demanda de retrouver MarieAlice au plus vite devant les latrines, tourna les talons puis s'en alla vers une autre porte. Alda fit la moue, qu'est ce qu'il prenait à MarieAlice, elles n'allaient quand même pas faire la chasse aux rats à elles deux. Il y avait certainement de bon laquais..voir les garçons d'écurie... Enfin n'importe qui d'autre, la peste n'était jamais loin avec ces bestioles. A moins que MarieAlice veuille faire constater l'état des lieux et qu'Alda en informe la population. Soupirant et secouant la tête, elle se leva et prit le chemin des latrines, rageant qu'on la dérange pour une affaire à laquelle elle ne pouvait pas grand chose.
bestbuff a écrit:
Aprés toutes ces recherches infructueuses, Best était quelque peu déçue. En effet, bien qu'ayant peu d'espoir de retrouver le procureur, elle gardait au fond d'elle une toute petite dose d'optimisme, et pensait qu'avec un peu de chance....

Fatiguée, et rompue d'avoir passé ces quelques heures à chercher dans les moindres recoins elle était repartie dans les couloirs, se rendant compte qu'elle n'avait pas fait trés attention au dédale des pièces... et se sentait un peu perdue, sentant une peur s'infiltrer peu à peu dans son esprit et murmure :


- Je vais me perdre, je ne vais pas retrouver la sortie... me perdre et je vais disparaitre comme le Messire Hasdrupal... on ne me retrouver...

quand elle entendu des pas précipités et des voies derrière elle. Elle se retourne soulagée, pour se retrouver face à Alcy accompagnée de plusieurs personne qu'elle ne connaissait pas. Le groupe passe prés d'elle lorsqu'Alcy lui lance :

- suis nous Best, nous pensons peut être avoir une chance de retrouver notre Procureur

Sans rien dire, et contente de ne plus être perdue seule, Best suit le groupe, se demandant bien ou l'on se dirige, mais ne demande pas, tout le monde semble pressé.
RASP a écrit:
Rasp, revenant après sa vaine recherche dans l'aile de la caserne, arriva dans un couloir et aperçut un attroupement de femmes devant les latrines !! N'en croyant pas ses yeux, il reconnut là Marie Alice, Alcy, Bestbuff ainsi que Alda et Bradbury ...

ah bon sang, elles ont trouvé un cobaye pour une épilation sauvage et l'ont acculé jusqu'aux lieux d'aisance ! manque plus que Milane tiens ! pffffftttt !

Sentant qu'il lui fallait faire quelque chose pour sauver le pauvre bougre piégé en mauvaise posture, il s'approcha et interpella les femmes présentes :

Hem, Mesdames ! puis-je vous aider ? je vous rappelle que ce lieu est exclusivement réservé aux hommes !
Alda a écrit:
Alda se retourne sur RASP avec un grand sourire et déclare

Réservé aux hommes dites vous ? Alors je vous en prie allez donc déloger les rats qui s'y trouvent, avant qu'ils infectent le château en entier !
Nous avons sans doute mieux à faire ici.

Puis se retournant vers MarieAlice

Qe se passe-t-il à la fin pourquoi nous as tu tous fait venir ici ? Tu as trouvé la cachette d'alcool des hommes du Conseil ? Tu voulais qu'on leur dérobe ?
MarieAlice a écrit:
Pas de réponse, pourtant elle n'avait jamais été si sûre d'avoir raison.

Petit à petit un attroupement se formait, entre membres du conseil et troupe de recherches.


Rah mais taisez-vous je n'entends riencria-t-elle avant de regarder à nouveau la porte. Un faible gémissement semblait s'en échapper.

HASDRUPAL? Si tu es là réponds bon sang....
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:10

bradbury a écrit:
Brad s'était mis de côté devant tout ce tohu-bohu et l'ambiance survoltée à la limite de la folie collective.

Elle regardait cette assemblée avec un sourire en coin. Et dodelinait de la tête en hochant les épaules.

Vous croyez vraiment qu'il est là dedans?

Si c'est le cas, il a pas choisi le séjour de rêve!
bestbuff a écrit:
Best avait suivi le groupe sans rien dire... c'est une fois sur les lieux qu'elle s'était rendu compte qu'elles se dirigeaient vers les latrines. Déjà confuse de se retrouver dans un tel endroit, elle fut encore plus horrifiée d'entendre Raspoutine les héler ainsi.... Qu'allait il s'imaginer ?

Rouge de honte, elle se retourne muette, laissant le bon soin aux autres de répondre.

Puis, écoute comme tout le monde... ayant elle aussi entendu quelque chose qu'elle ne sait définir... des rats ... plutôt improbable...

Alcyone_ a écrit:
Alcyone s'était éxécutée en courant lorsque MarieAlice lui avait demandé d'aller chercher tout le monde, en ameutant tout le monde, un peu désorganisée, maintenant, alors qu'elle avait entamé ses prospections avec les autres de manière plutot méthodique.

Puis elle était revenue vers les latrines, relativement inquiète...
Dame_Ned a écrit:
Ned entendait des bruits de conversation depuis son bureau. Elle releva le tête.
Bon sang mais que se passe-t-il encore?
On a déjà eu le pilleur de mairie, le cafouilleur, la guerre qui se met en route à grands pas, un mariage en toute discretion, un membre du conseil qui disparait... que vont-ils encore m'annoncer?
Ned sort de son bureau en bouguonant, elle s'aventura dans les couloir avec la carte du château sous le bras. La disparition dans le chateau même de Has, l'avait rendu prudente. Elle se dirigea à l'oreille et arriva devant un atroupement hétéroclite. Elle regarda la carte et trouva curieux que cet endroit ne soit pas mentioné dessus.
Que se pass-t-il? Une révolte? On attaque le chateau? C'est quoi cet endroit? y'a des morts? des blessés?
bradbury a écrit:
Brad vit arriver Dame_Ned avec une carte sous le bras, elle sourit à cette précaution.

Elle se tourna vers elle quand elle demanda si il s'agissait d'une révolte ou d'une attaque.


Non Dame_Ned, il s'agit des latrines. Normal, que vous ne les trouviez pas sur votre carte.
Il n'y a pas d'utilité stratégique à en connaître l'endroit. Quoique?!...Pour certains c'est sans doute un des Haut lieux stratégique!!Non??
MarieAlice a écrit:
Marie colla son oreille à la porte et fit signe à tous de se taire. Elle fronça les sourcils, il lui semblait entendre une sorte de plainte.

Elle tenta d'ouvrir la porte mais n'arriva qu'à se faire mal.


Bon, reculez un peu.. Que quelqu'un aille chercher des outils, je suis sûre qu'il est là mais la porte est coincée.
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:16

bradbury a écrit:
Milane arriva et commença à sortir ses instruments de tortures de barbière, inimaginable.

C'est alors qu'elle lança cette idée saugrenue d'utiliser une personne comme bélier.

L'idée semblait s'insinuer dans l'esprit des personnes présentent. Brad sentie qu'on la regardait avec insistence et son sourire goguenard disparut complètement.


Oh!! ne me regardez pas comme ça hein!!je sais que j'ai la tête dure mais pas à ce point tout de même!
Sympa!!


Elle se recula légèrement au cas où...
Alda a écrit:
Alda rit en entendant Dame Bradbury.

Mais enfin ! Ce n'est pas vous qu'on regarde c'est RASP qui se fait bien discret et se dissimule derrière vous dirait on.

Alors RASP vous voulez nous aider un peu ?
MarieAlice a écrit:
Ah... au moins tu as le matériel adéquat.. Bon écoutes essaye de voir ce que tu peux faire vu que l'HOMME présent ne semble pas répondre.

Marie se recula un peu pour laisser la place à Milane, ramassa les divers instruments.

Bon tu essaies avec quoi d'abord? Scie ou chignole?
RASP a écrit:
Hum... Laissez faire L'Homme ! "Ah non, c'est pas bien de râler" les bonnes femmes avec des outils ! On aura tout vu !

Allez place place, laissez moi faire ! j'espère que c'est vraiment Has qu'est là d'dans sinon...

Rasp prit des mains la chignolle de Milane et resta regarder l'instrument, frissonnant, essayant de chasser de son esprit les images horribles qui s'y étaient insinuées... des images de barbières trépaneuses au sourire sadique ! Twisted Evil Twisted Evil Reprenant ses esprit, il regarda Milane :

Bon ben qu'esse tu veux que je fasse avec ça moi ? "Ah non, c'est pas bien de râler" !
N'a même pas les bon outils ! ah les bonnes femmes !

Vous avez essayé d'ouvrir au moins ? mmmh ? Allez, reculez-vous, j'vais tenter d'enfoncer la porte !

Rasp prit de l'élan et se précipita vers la porte qui ne lui semblait pas tellement solide... Un grand boum se fit entendre, Rasp cria de douleur et recula sous la violence du choc, un peu assommé...
bestbuff a écrit:
Best était restée derrière le groupe, ne voulant géner personne, et surtout éviter de regarder les outils de Milane. Lorsque Raspoutine s'approcha, l'air de prendre les choses en main, tel le sauveur de ces dame, Best se dit qu'il était judicieux que ce soit lui qui enfonce la porte. Il prend un peu d'élan... s'élance... et boum ! , recule sous le choc non sans avoir crié de douleur... mais de porte enfoncée point du tout... elle était toujours aussi fermée.

A ce spectacle Best ne peut s'empêcher de pouffer... Puis reprenant un air sérieux devant la grimace de Rasp lance :


- Heu... Raspoutine... vous allez bien ?
MarieAlice a écrit:
Marie regarda la porte toujours intacte puis Raspoutine qui se tenait l'épaule en grimaçant.

Ouais ben l'homme il fait pas mieux...

Bon tout le monde se recule...

Marie sortit sa dague de son étui et commença à s'attaquer à la serrure, cherchant à la faire sauter.

Un clic et hop la porte s'entrouvrit enfin....
bradbury a écrit:
[Devant la porte des latrines...]

Après le pépiement de toute la gent féminine à vous donner le bourdon et la grandeur de l'homme dans toute sa splendeur...

Il fut évident pour tous, que la porte allait rester fermée encore longtemps si personne ne prenait une décision intelligente.


J'ai l'impression que nous manquons tous de poisson ces temps ci! Rolling Eyes

C'est alors que MarieAlice prit les choses en main et réussie à ouvrir cette fameuse porte, devenue objet de tant de curiosité.

Tout le monde s'empressa de regarder...Qu'allait-on trouver?...
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Lun 5 Mar - 15:18

hasdrupal a écrit:
Hasdrupal arriva par le couloir longeant le mur d'enceinte. A intervalles réguliers, les latrines surplombaient l'apic vertigineux de l'enceinte. Ce qui fait qu'en cas de siège, c'était en effet un siège bien agréable pour se soulager sur les assaillants. Reposé, l'esprit en paix après cette longue retraite qui lui avait permis de prendre quelques décisions de grande importance sur la menée de sa destinée, Has entendit plus loin quelques bribres de conversations. Au détour d'un angle, il aperçut plusieurs personnalités du Conseil et du Limousin attroupées autour d'une susdite - honni soit qui mal y pense - porte de latrine. Tiens, même son frère qui se tenait l'épaule.... Et Milane qui fourbissait son matériel. Dames Alda, Marie Alice, Bradbury, Bestbuff, Alcyone, Annlor, Ned, Peste !!! Elles semblaient toutes fort occupées, penchées sur cette porte,
"PORTE ENTROUVERTE !!!" pensa le Procureur avec force haussements de sourcils courroucés.
L'attroupement lui tournant le dos, il n'eut aucun mal à s'approcher sans être aperçu.
Un premier râclement de gorge n'alerta personne.
Un second, plus sourd, proche du grondement de l'ours en colère, provoqua l'effarement de son frère Rasp qui, voulant donner l'alerte, se vit prestement bailloné par la pogne fraternelle.
Un dernier grondement rauque et de mauvais augure figea l'assistance féminine, consciente de l'inconvenance de la situation.

- Eh bien Mes Dames! Que voilà un charmant spectacle, propre a déchainer les rires dans les tavernes! Comment! La moitié du Conseil se réunit avec d'éminentes Dames du Limousin pour espionner quelque pauvre soldat - qui doit cependant être remarquablement armé par Dame Nature pour exciter ainsi vos regards CONCUPISCENTS!!!!!
Hasdrupal, appelé affectueusement "Père Pilori" par les détenus, fit rouler les syllabes de ce mot terrible, chargé de moults pêchés réprouvés par Aristote et les hommes. Les femmes blanchissaient a vue d'oeil. Dame Bestbuff lacha un dernier rire etranglé avant de se pâmer, tout juste rattrapée par le Sergent Alcyone, qui aurait gletté si elle avait affoné. on lisait le courroux céleste dans les effroyables mouvements oculaires de l' Accusateur Public, ses sourcils broussailleux s'agitant follement.
- Sergent Alcyone! Vous prendrez les dépositions des prévenues! Et du témoin Raspoutine, dont je ne m'explique la présence que par d'incroyables gesticulations intellectuelles qui me donnent la nausée!!!!
Hasdrupal Saincte Merveille se drapa dans un pan de sa pelisse sombre et tourna les talons en lâchant:
- OUTRAGE!! CONCUPISCENCE!!! TURPITUDES!!!
S'éloignant à grand pas rageurs, on pouvait encore l'entendre proférer dans les couloirs:
- Instructions !!! Interrogatoires!!! Procès ! Condamnations!!! Vais vous tordre moi !!!

Hasdrupal "Père Pilori" Saincte Merveille
Alcyone_ a écrit:
Stupeur et tremblements (tiens, ca ferait un bon titre de bouquin, ça...) !!! La foudre serait tombée au beau milieu de l'étrange attroupement que l'effet eût été le même... Il est vrai que l'idée d'aller chercher le procureur au bout d'une semaine dans les latrines, jusqu'ici évidente pour tout le monde au vu des indices, leur apparut subitement, telle une révélation divine, comme incongrue...
Le disparu se tenait là, ô combien vivant et en excellente santé, à en juger par la quantité de décibels qu'il émettait et la teneur des propos...
L'inquiétude jusque là dirigée vers le procureur se transforma en crainte pour leur propre personne... Le tonitruant procureur ne rigolait visiblement pas, à tel point que la pauvre Best, peu habituée à telle tempête, s'effondra dans les bras d'Alcyone, à peine plus assurée...

Le procureur prononca son nom... Elle en resta pétrifiée un instant, s'attendant à être foudroyée sur place. Mais non, le châtiment divin attendrait un peu, il s'adressa à elle pour lui donner des ordres...

Elle ne put que bredouiller maladroitement, rapetissant à vue d'oeil... Cherchant sans doute à se fondre avec le sol ou les murs pour ne faire qu'un avec ce qui tenait lieu de décor à cette surréaliste scène


- Heu... Je... B... Bien, Messire...

Mais le procureur semblait n'avoir cure de sa réponse, il fit une sortie théatrale, laissant tout ce petit monde ainsi interpellé sans voix l'espace de quelques instants...
bestbuff a écrit:
Comme tout le monde, Best n'avait d'abord pas entendu le Procureur derrière elle, lorsqu'il se mit à vociférer elle cru que son coeur allait céder à la panique, et qu'elle allait mourir là, sur place, chatiée par la puissance Divine, et s'effondra dans les bras d'Alcy, qui tenta tant bien que mal de l'empêcher de choir à terre.

Alors que le Sieur Hasdrupal continuait à hurler ses ordres devant le groupe totalement pétrifié, Best compris qu'elle n'était poins morte, mais qu'elle allait subir, comme ses comparses, les foudres du procureur qui devait trouver à leur présence en ces lieux, une faute impardonable.

Aux mots Procés et Condamnations, et alors que le procureur s'éloignait toujours vociférant, Best se retourna sur Alcy et lui demanda, d'une voix à peinde audible :

- nous... des prévenues.... il.... nous allons être dondamnées ? Il va nous mettre en prison ?

Regardant le Sergent elle espérait que tout cela n'était qu'un rêve, et qu'elle allait s'éveiller bien sagement chez elle, prête à entamer une journée de travail, et en même temps n'y croyait pas, car les visages tout autour d'elle étaient tous aussi livides que le sien.
Milane a écrit:
Une voix reconnaissable entre toutes la fit se retourner d’un bloc. Un large sourire s’afficha sur son visage puis disparut au fur et à mesure pour se terminer par un froncement de sourcil de bien mauvaise augure pour le procureur.

J' en connais un qui va connaître les joies d’ un séjour dans la niche au chien !

Il n' eut pas besoin de l'utiliser, il trouva un autre lit ...
MarieAlice a écrit:
Vide... Les lattrines étaient vides... Un soupir s'échappa de ses lèvres avant qu'elle entende une voix qu'elle commençait à connaitre.

Se retournant d'un bloc, elle vit le procureur tout à fait en forme, vu le ton de son discours c'était plus que clair.

Marie fronça de plus en plus les sourcils, le laissant aller jusqu'au bout.

Lorsqu'il eut finit, elle se planta devant Alcyone.


Rien à prendre Alcyone et non dame Bestbuff personne n'ira en prison.

Elle partit à la suite d'Hasdrupal, le ratrappa puis se planta devant lui.

S'il y a procès, ça risque d'être le tien... Ca fait une semaine qu'on te cherche mais visiblement tu es en pleine forme.

Le regard de Marie rencontra celui de Milane et ce qu'elle y lut la fit sourire.

Mais je crains que ça ne soit pas nous qui te fassions le plus souffrir.

Sur ce, elle repartit en direction de son bureau, se disant que la prochaine fois, il pourrait disparaitre jusqu'à la fin de ses jours elle ne perdrait plus son temps à s'inquiéter.

Et que tout le mondre reparte à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Mer 7 Mar - 7:43

Merci de m'avoir cherché les filles...
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Jeu 3 Mai - 9:37

Et moi, donc Laughing
Merci Milane Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bess
Membre de la Famille
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   Dim 27 Mai - 12:01

Rooohhhh lalalalalalala !!! qu'est ce que je suis contente de retrouver ça ^^

Merci merci merci merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition du procureur Hasdrupal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disparition du procureur Hasdrupal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ville de Gamla Stan - DISPARITION DE GAMLA STAN - R.I.P
» le procureur Godot
» STAATSANWALT - Procureur (F - N - D)
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» Disparition d'une sauvegarde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merveilleuse Liste Comtale :: La Chaumière Enchantée :: La Taverne voisine-
Sauter vers: