Forum de la famille Saincte-Merveille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Mar 24 Avr - 23:08

MEMOIRES DE GUERRE POITOU ANJOU BRETAGNE


Acte I Scène 1 Illusions

Milane Maussade Et encore un éboulement! Bon je redescends. Où est ma pelle?
Rasp à Hasdrupal Qu'est-ce qu'elle a Milane? Des soucis avec le Château? Les caves?
Has s'amusant comme un gosse avec une petite potence avec laquelle il execute un pantin de bois ... Je sais pas, les mines sûrement, "Alors Tokagero! On fait moins le malin maintenant!...."
Rasp excédé Il est temps que ça se termine! Ca t'a attaqué le cervelet! Bon, tout est prêt pour le départ?
Has mimant le condamné s'étranglant "Arglglgh! Non! Argh! Pitié Procureur!" à Rasp Ben Annlor, Haig et Milane vont vous passer les stocks, les abattoirs tournent à plein. On m'a même demandé de mettre notre billot judiciaire à contribution. Il paraît que tu t'es acheté un cheval ? Bonne bête! Faudra que j'en pende un pour goûter la viande.
Rasp mi rire mi colère Tu veux que je te dise? Dommage que tu ne sois pas dans ma lance, je t'aurais appris la vie! Non mais sans blague! C'est quoi ça? Montrant un ingénieux petit boîtier métallique
Has concentré par une décapitation de carotte Vierge de Fer! Amusant. N'y mets pas le doigt ça pique fort.
Jizz Arrive dans le bureau essoufflée Has! Rasp! Alors? On y va ? moqueuse Ah je vois que le travail n'arrete pas pendant les préparatifs!
Has agacé et s'interrompant brusquement Je prépare toujours mes réquisitoires. Faut répéter, répéter... répéter...encore!
Rasp Aïe ! Suce son doigt
Jizz papillonnant des cils Noncle! J'ai un dernier sac à charger. Il est un peu lourd. Tu peux m'aider? Au lieu de t'executer le pouce? Eila et moi on y arrive pas...
Rasp repoussant la mini Vierge de Nurenberg puis regardant un bout de bois planté dans un navet auquel une main facétieuse a dessiné deux yeux en croix et une langue pendante C'est quoi ?
Has s'absorbant maintenant dans la manipulation d'un petit pilori Pal!
Jizz s'impatientant Rasp! lui colle un coup de saucisson bien sec sur la tête Mon excédent de bagages! S'il te plaît.
Rasp se lève un peu à regret laissant son frère rendre seul la Justice Allons y ma nièce, ça ne doit pas être bien terrible. Qu'est ce que c'est? Des Jupes?
Jizz rougit tout soudain et murmure Batterie de cuisine... en fonte! Et le grand assortiment.
DEHORS
Rasp sourire narquois Tu comptes calmer les bretons a coups de poêle ?
Jizz très sérieuse Nan! Faire des crêpes.
Rasp fouillant dans la charette Et ça c'est quoi?
Eila arrive en courant C'est à moi! C'est à moi!
Rasp ouvrant le ballot Des graines? Tu veux faire un potager? Sort une chemise echancrée Dans cette tenue? Fait face aux deux soeurs qui rivalisent de feux aux joues.
Eila et Jizz, d'une seule voix Tu diras rien Noncle! ? !


Dernière édition par le Mer 25 Avr - 2:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: memoire3   Mer 25 Avr - 2:02

Acte I Scène 2 Premiers indices

Milane couverte de boue, regarde Has entrer Tiens! Tu tombes bien toi. On a reçu une lettre des filles. Je suis en train de la faire déchiffrer.
Has surpris Déchiffrer? C'est si grave ?
Milane Non, c'eest truffé de fautes!
Un clerc entre courbé en deux, présente une copie fraîchement sablée M'dame, on vous réclame en bas, encore un éboulement je crois... Voici la lettre.
Milane laissant poindre son énervement Encore? Prend une pelle et la lance au clerc Tiens! Tu es maintenant Adjoint aux Mines, descends creuser avec tes camarades! Parcourt la lettre en miomiotant pendant que Has tente vainement de lire par dessus son épaule. Tout le monde va bien... Ils sont à XXXXXXXXX Les Poitevins s'énervent car ils n'ont pas assez de travail pour tous... " Du Travail? "

Eila -On mange bien, nos trois portions de cochonnailles par jour, des crêpes à tous les matins ou presque, il y en a même pour me dire que j'ai pris du poids! Marmotte et Pouce-Vert s'occupent bien de nous et on se chaperonne mutuellement donc vous pouvez dormir tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: memoires - Acte II   Mer 25 Avr - 3:04

Acte II Scène 1 Devant Rieux

oche Ravi de voir l'ennemi On y est! Vannes est déjà à nous, on ne peut pas mieux tomber!
Jizz avec à propos C'est quoi des Rillettes?
Milane, Ned et Annlor ensembles Quand est ce qu'on va cueillir?
Has prenant la direction de Vannes, agrippé au colbak par un Roche encore de bonne humeur Pourquoi on s'arrête?
Roche se frottant les mains Ce soir, réunion à ma tente. En attendant, tous à la Villaine!...
Aly scandalisée QUOI? Y a des ribaudes dans l'Ost? Je te préviens...
Roche rigolard Mais non, c'est la rivière qui coule un peu plus bas... le dernier dans l'eau est une poule mouillée!

***************
Plus tard
***************

Roche trempé et grommelant Aaaah les salopards! Arrive à sa tente nu ou presque, le corps piqueté de choses molles et brunes
Aly le suivant de près, arrachant les choses visqueuses avec les ongles Répète après moi: "Je ne me baignerai plus devant le bosquet des filles... une sangsue....... Je ne me baignerai plus devant le bosquet des filles... deux sangsues.......
Annlor revient du bosquet en rigolant, un curieux bruit de ferraille l'accompagne Aaaah mais c'est messire Pince Fesse, Il me semblait bien t'avoir vu marcher sur l'eau avec un grand cri.
Ned arrive derrière et ouvre des yeux ronds Mince, la p'tite bête va manger la grosse!
Has se moquant ouvertement du Comte Ton armure est à une place. Va falloir convaincre tes nouvelles copines d'aller voir ailleurs.

L'Ost arrivant en masse, envahissant les abords de la villede son vacarme et de son tumulte Par ici! Commencezà dresser le camp! Feuillées à distance! Et pas sous le vent comme la derniere fois!
Annlor commence à s'enerver Pas moyen! Nous voilà perdus dans la foule!
Roche se grattant le bouc On va s'écarter un peu. On est pile sur le chemin des feuillées
Has lève un index en affichant un grand sourire Et si on allait à Brest?
Milane, comptant les soldats de l'Ost d'un coté et les saucissons de l'autre On fait quoi maintenant ? Une andouille... un saucisson... deux andouilles... deux saucissons....
Jizz J'AIFAIM !


Dernière édition par le Dim 6 Mai - 18:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Mer 25 Avr - 21:33

Acte II Scène 2 Disette et noms de guerre

atines - Campement du Siliure, devant Rieux Assiégée

Jizz J'AI FAIM ! J'AI FAIM! J'AI FAIM J'AI FAIM J'AI FAIM!!! Ouvre son grand sac où est rangée sa batterie de cuisine, plonge la tête et hurle EELAN !
Eelan Invisible dans le sac,dort Rrrrrrrr Ffllllllll Rrrrrrrr Fffllllll ...
Jizz Rouge et éclairs sortant des yeux A MANGER! Mutinerie! Qu'on pende les chefs !
Roche émerge encore endormi C'est Pâques, fin du Carême! Allez vous trouver de quoi faire taire cette furie!
Milane Sort de sa tente comme un diable de sa boîte Champipis! Qui n'en veut? On part à la cueillette?
Brad, Ned et Annlor d'une voix Moi! Oui! Oui!
Has grogne Mais j'y connais rien moi, en champignons. Z'êtes sûres?
Ned d'un ton docte J'ai fait suffisamment d'études. Faut qu'il soit bien droit, pas trop pâle, avec une bonne tête, et s'il a des vers, c'est qu'il est trop vieux. Tu y mets un bon coup su'l'chapeau, et tu ramasses ce qui tombe.
Milane air ravi Je crois que j'ai tout compris.
Has pas convaincu Savez vous que l' Eglise réprouve la consommation de champipis? Parait que c'est l'Diab' qui les sème.
Annlor l'air d'une gamine qui prépare une bonne blague On se fera pas prendre! On n'a qu'à prendre des noms d'artistes comme les saltimbanques. De Rien!
Ned excitée et montrant un gros bâton plombé Merci! De Fol!
Has toujours ronchon Ca c'est sûr! Z'êtes complètement siphonnées!
Milane rabrouant Has en riant Oh fais pas ton vieux grognon. La Trépaneuse!
Rasp émettant un long discours, une fois n'est pas coutume Pffffttt !! Marchera jamais!
De Rien s'essuyant le visage Toi, je sais! Postillon!
Roche sortant en tenant Aly par la taille Et mon épouse qui trépigne de vous rejoindre? Vous accompagnerez bien Comtesse Trois Pommes? Lui pince les fesses.
3 Pommes fronce les sourcils en souriant Je garderai le Siliure pour mon usage personnel mais je vous laisse généreusement le Comte Pince Fesse
Milane voyant Jizz revêtir une bure de moine Et toi?
Jizz maussade, entre deux gargouillis affamés Moi, y a des chances que l'Eglise ne me pardonne pas ma dernière retraite. Le Monastère s'est vidé depuis. Il parait qu'ils sont tous partis évangéliser les Inuits, en rendant grâce pour l'isolement et l'éloignement. Me demande de quoi ils voulaient parler.
Milane souriant de toutes ses dents Moinillonne!
Has un tantinet jaloux Et moi?
Jizz saisissant l'occasion de se venger sur un innocent Toi? Grognon ou Grincheux seraient trop évidents! Le Vieux! Ca fait impotent et tu inspireras confiance! Sinon, Prostate est bien aussi!
Has furieux Je prends le Vieux! Regard infanticide à sa rejetonne
Brad un peu étonnée Tout ça pour aller aux champignons?
De Rien, De Fol, Trépaneuse et Le Vieux ensembles Et il nous manquait Condé pour surveiller qu'on ne fasse pas de bêtise!


Dernière édition par le Mar 8 Mai - 8:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Mer 25 Avr - 21:42

Acte II Scène 3 Cueillette - Cloche - Poissons pas en chocolat

De Rien = Annlor
De Fol= Dame Ned
Pince fesses = Rochegarde
3 Pommes = Alchior
Des Mouches= Haigwepa
La Condé= Bradbury
Le vieux = Hasdrupal
La trépaneuse=Milane
Moinillonne=Jizz
Postillon=Raspoutine
Maréchère=Eilella
Pouce-Vert= Titou
Pestouille=Assya
Coucou=Cuculus
Le Leu=Balrog
Le Goupil=Bendalf
Néopolion = Breton, marchand de son état, grand amateur de poisson et de miches


Nuit - Campement du Siliure - puis vers Vannes

De Rien barbouillée de suie, laissant sa blonde chevelure briller avec encore plus d'éclat sous la lune Chuttt! Clong! Rha maudite culotte!
Pince Fesse de l'intérieur de sa tente, la bouche pleine Je n'entends rien, je ne vois rien, dors profondément. Faites moi une bonne omelette au retour.
3 Pommes surprise dehors avec les autres Flute! Il s'est relevé pour grignoter. Je rentre le bercer.
De Fol avec conviction Il a rien entendu! Il l'a dit lui même!
Trépaneuse Excitée Allez on se bouge! Direction Vannes!
Le Vieux traînant toujours les pieds Ah! C'est vers Brest ça?......
Condé sceptique Pour quoi faire le bâton plombé?
De Fol professorale Pour écarter les broussailles!
Trépaneuse espiègle Et les importuns!
De Rien un brin rêveuse Aaaah si mon cher et tendre était là...
Trépaneuse Des Mouches? Il écrabouillerait tout avec sa masse...
De Rien agacée Oui mais il m'enlèverait cette bon sang de casserole que j'ai sur les fesses.
De Fol en arrêt Chuuttt En voilà un beau, cachez vous!
Condé de plus en plus étonnée Pour un champignon?
Trépaneuse une main sur la bouche de Condé l'attire dans un fourré.

********
Plus tard
********

De Fol assise sur Neopolion -contrebandier breton- assomméHé... z'entendez? C'est Pâques !!!
Neopolion se réveillant à demi Aaaah ... les cloches... Une... deux...
"KLONG"
De Fol inspectant si son baton plombé n'a pas souffertOui, c'est Pâques, allez, gros dodo maintenant
Trépaneuse, humant le fumet s'échappant de la carrioleMmmmmh ça rappelle le pays... en plus fort!
Le Vieux reniflant avec suspicionBeaucoup plus fort! On serait pas sous le vent des feuillées encore?


Dernière édition par le Ven 4 Mai - 16:45, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Mémoires - Acte III   Mer 25 Avr - 21:51

Acte III scène 1 Tous à Rohan ou Le retour de Des Mouches 11 avril

De Rien = Annlor
Le vieux = Hasdrupal
Pince fesses = Rochegarde
Moinillonne=Jizz
3 Pommes = Alchior
Des Mouches= Haigwepa
De Fol= Dame Ned
La trépaneuse=Milane

ur la route, chevauchant en silence... ou presque. Vêpres.

De Rien très agacée Rhaaa on pue! Mais il est passé où celui là encore? Des Mouches! Mon Poilu!
Le vieux la bouche pleine d'un quignon de pain-sson Mouiche! Gn'ai vu. Il partaiche en promenage. Gn'avait gnes gros cailloux à voir. Gn'a dit qui gnous rattrapferait...
De Rien sans commentaire Grrrrrrrr
Pince Fesse l'index devant la bouche se retourne Chttt !!! On arrive à Rohan. Tous, pied à terre, on n'est pas attendus. Ils nous croient encore a Vannes! Ce soir on mange en taverne.
Moinillonne s'attirant les foudres de Pince Fesse [/b]ENFIN![/b]
Le vieux inquiet Sont où les autres? Pourquoi on va pas à Brest? C'est qui l'âne qui nous commande? Il est mort le Capitaine? Il reste du saucisson?
3 Pommes sur un ton monocorde et las Loin! Parce que! Juliani! Non! Oui! Et maintenant tais toi!
Tous se tapissent dans l'ombre attendant que la nuit soit épaisse.
[color:6ba1=#1155DD:6ba1]Des Mouches les mains dans le dos et un brin d'herbe entre les dents Coucou? Youhou?
Zaza somnolente Zzzzzzzzzzzzz
Des Mouches presque timide Hohé? J'ai trouvé plein de grosses pierres rigolotes. Mais tout en bazar... J'ai fait un bel alignement.... Du plus gros au plus petit. Y a que ça que j'aime dans l'armée... bien aligné, comme une équipe de soule.
Surgissent Trépaneuse, De Rien, De Fol et 3 Pommes qui ceinturent, baillonnent, clouent au sol Des Mouches et s'assoient sur son dos.
Des Mouches malgré son bâillon Qu'heh' qu'un heut h'ehpliquer??
Pince Fesse profitant de la perplexité des bretons sur les remparts A L'ASSAUT! Le Jambon est à l'intérieur! Qui a faim vaincra!


Dernière édition par le Ven 18 Mai - 3:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Ven 27 Avr - 18:38

Acte III Scène 2 Rohan Ville prise

ierce, en ville occupée

Le Vieux l'air épanoui Z'avez vu? Y a des piloris à tous les coins de rues, des cages pendues devant la maison du Bourgmestre, des oreilles taillées en pointes....
Les Ysengrins sont en ville !

Trépaneuse un peu dégoutée Oui. Je connaissais l'humour particulier du Vicomte. Mais je vois que Kervin mérite son surnom de "Monsieur D'accord"
Le Vieux anxieux L'est où not' prisonnière?
Trépaneuse feignant l'ignorance Dame Puce? Sais pas, tu ne devais pas la garder?
Le Vieux bougon, pour changer Alors voilà! On trouve un souterrain de contrebande, on se mouille, on pue, on manque s'étriper dans un tripot et on est bredouille?
Trépaneuse amusée C'est la Reyne des Galettes paraît-il. Tiens! V'là not' Pince Fesse qui se fait décorer!
Pince Fesse grand sourire Mes amis, je tape dans le dos du Grand Maistre de France. Z'avez vu la breloque? Sur le ton de la confidence L'est un peu perdu le Di Juliani... Depuis que son fiston s'est fait dévaster la trogne par les Ysengrins, il lui a déconseillé de persister à se faire appeler "Puissant"! Les Ysengrins en étaient tout confus. Pour qu'ils le soient c'est qu'ils ont du mettre du coeur à l'ouvrage... Hilare ... avant de se rendre compte de leur méprise!!! Du coup Kervin a aussi une breloque!!! Le longues Oreilles!!! Breloqué! A son épouse Trois Pommes! Ma douce sirène! Je n'ai plus un écu!
Trois Pommes de loin, belle voix propre à arracher les pavois! BIN METS TA BRELOQUE AU CLOU! Non mais j'vous jure... Plissant le nez Dites ça sent pas la galette brûlée dans le coin?


Dernière édition par le Sam 19 Mai - 14:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Lun 30 Avr - 18:44

Acte III Scène 3 Les Brioches aux Huîtres

oute de Saint Brieuc Complies


Moinillonne sur la Charre-à-Vannes, d'une voix précipitée On va aux Champipis!! On va aux Champipis!!
Eilella un brin suffisante C'est pas avec ce minois palôt que tu vas faire grand chose
Moinillonne agacée Si tu crois qu'on peut se pomponner ici... J'ai passé la soirée à surveiller les rations, à faire la distribution, à courir après les voleurs...
Eilella lui pince fortement les joues Voilà Soeurette, de bonnes joues bien roses!
Moinillonne roulant dans la charette en entrainant sa soeur RHAAAAAAAAA!!! Tu vas voir, saleté!
Assya arrivant à hauteur, sur son destrier Arretez bon sang! Tenez vous un peu! On dirait deux chiffonnières prises de boisson!
Moinillonne et Eilella d'une même voixMais Pestouille! C'est elle qui a commencé...
Pestouille suffoquée Pestouille? PESTOUILLE ? Qu'est- ce que ça veut dire?
Eilella remettant de l'ordre dans sa chevelure apocalyptique C'est Has... euh le Vieux. Il a dit "Pas de nom!" Que des noms de guerre.
Moinillonne se tapotant les joues rubicondesOn suit les consignes. Tu es "Pestouille" et Eila est....
Eilella méfiante oui?
Moinillonne triomphale Maréchère ! IIIIIIIIIIIH !!!! se débattant quand sa soeur lui vole dans les plumes sous le regard attéré de Pestouille
Pestouille On va la perdre cette guerre....


Dernière édition par le Sam 19 Mai - 14:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Jeu 3 Mai - 18:59

(Voilà comme demandé Has Razz Bon, je suis repartie du post que j'ai fais à l'église de thouars avec la fin de la discussion mésange Rolling Eyes Tu modifies bien entendu comme tu veux afin que ça marche mieux avec tes posts précédents)

[Poitou, milieu d’une nuit, lors du trajet vers l'Anjou...]

Quittant le campement discrètement, ayant une affaire à régler au plus pressé, Jizz se dirigea vers le centre du village, évitant les personnes qui sortaient encore de taverne à cette heure tardive. Une bougie allumée à la fenêtre du presbytère indiqua à Jizz où elle pourrait bien trouver la personne qu’elle était décidée à trouver. Non qu’elle se soit reconvertie en si peu de temps, mais la personne qu’elle cherchait s’y trouvait. Serrant dans son poing le pendentif protecteur qu’elle avait toujours en poche, toujours utile en cas de tentatives d’envoûtement ou autres sortilèges, elle frappa à la porte, reculant d’un pas, attendant qu’on vienne lui ouvrir.

- Bonsoir messire…
- Tout va comme vous le voulez en ce bas monde ?
- Justement mon père… j'avais une récla... une confession à faire…
- Une confession ? Je suis toute ouïe alors … la majorité des gens viennent se confesser lorsqu'ils ne sont pas innocents… Et vous êtes trop belle pour être coupable Que voulez vous confesser ?
- D'avoir des envies d'étrangler quelqu'un ? sourire angélique Quelqu'un proche d'Aristote qui plus est...
- Ah... finalement, vous n'êtes pas si innocente que cela… Voulez vous que nous commencions de suite la confession ?
- Quelle serait la sentence pour des envies de meurtre ? j'aimerais savoir avant de me confesser…
- Pour la pénitence, il y a plusieurs moyen : soit une prière à Aristote, un don au ciel de votre temps et de vos efforts, soit un don au représentant du ciel, soit carrément payer en nature, ce qui nécessiterait une nouvelle confession, qui vous obligerait à repayer en nature… j'ai quelques clientes très régulière…

La discussion se perdit dans un chuchotement de négociation, discussion ponctuée par des exclamations offusquées, le plus souvent suivies par un rire fou qui glaçait le sang.

- Suggestion… je confesse votre envie de tuer gratuitement, et votre pénitence se bornera à continuer à être aussi jolie...
- oui... mais vous m'avez subtilisé la viande mise en vente pour vous venger de quelque chose dont je ne suis pas coupable...
- Non non… Ce n’était absolument pas pour me venger, juste que l’affaire était juteuse… j'étais un peu honteux quand j'ai vu que c'était vous, mais rassurez-vous, cela est presque passé désormais… j'espère que vous n'en voudrez pas trop à un pauvre curé fou du lointain Poitou de vous avoir causé tant de misères. Cela ne m'arrive rarement que de tenir à ce qu'une personne à qui j'ai fait du tort me tienne en estime

Petit sourire sarcastique de la part de Jizz… et plus de deux heures après

- Je vais faire part à ma hiérarchie de votre proposition… pourriez vous me la donnez sur un bout de parchemin signé ?
- Je vous rédige cela de suite… S’installe à son secrétaire, il lui tendit enfin un vélin

Citation :
Bien le bonjour, jolie dame.

Vous avez mené cette négociation de main de maître, moi qui étais près à vous mettre dehors, aussi belle soyez-vous. Nous sommes arrivé à une proposition d'accord qui contiendrai les clauses suivantes:

- Votre absolution entière et totale concernant les envies de meurtre que vous avez eu à l'égard d'un représentant de l'église aristotelicienne.
- Un don de 2 écus par viande, pour les nécessiteux de Thouars
- L'assurance que votre groupe armé ne nuira plus aux embauches de thouarsais dans leur source de revenus habituels (travail à l'église, au RMI, mendicité, sauf absolue nécessité)
- un gros bisoux sur la joue
- modération des propos à l'encontre des étrangers. Critiques plus ciblées et moins vulgaires
- Tout plein de verres pour la belle dame (assez pour lui faire hurler maman toute nue, en équilibre sur la pointe du clocher, sans avoir honte)

Affectueusement Tagada, le curé fou de Thouars

P.S.: En espérant que nous conservions de bonnes relations, même par dessus les frontières qui nous séparerons sous peu.

Lisant rapidement le parchemin, la jeune femme grimace au "nue sur le clocher", tandis que le curé lui murmure si je rature, cela ne fera point joli… puis pourquoi devrais-je cacher que je vous trouve belle, séduisante, et que vous êtes à tomber raide quand vous souriez ?

- Je crois que vous devriez sortir de votre église plus souvent…

- Je sors, je sors, ne vous en faites pas ! Bien, il ne me reste plus qu'à vous reconduire hors d'ici, que vous preniez un repos bien mérité. je vous raccompagne à votre campement ?

- Avec plaisir ! Comme ça mon gros bras de gouverneur vous tordra le cou !


- Je vous laisserai en vue du campement alors, je tiens à ma vie et à ma bedaine

Jizz sortit du presbytère un parchemin en main, l’œil soucieux, se retournant une dernière fois. L’homme qu’elle venait de visiter avait lui l’air satisfait de ceux qui sont parvenus à leurs fins malgré tout.

Rentrant au campement, elle entra dans une des tentes pour y déposer son parchemin, poussant un soupir de soulagement suite à l’accomplissement de sa mission.. La garde venait de passer le relais, l’aurore n’était pas loin de montrer le bout de son nez. Cette fois, elle pouvait retourner dormir, l’esprit presque tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Ven 4 Mai - 10:36

Un peu au sud de Rennes

EPILOGUE

Has, écoutant les ordres du campement, On rentre? C'est fini ?
Milane arrivant derrière lui, En fait ça n'a jamais commencé.
Has, sourire torve au coin de la bouche, C'est pas faux! se masse le cocard de l'oeil gauche, Sauf quand j'ai ramené Assya de Fougères. Là, crois moi, c'était bien la guerre!

Milane, levant les yeux au ciel, T'en fais des histoires! Va falloir que je cause à Assya , elle vise mieux que moi
Has, désabusé, J'avais quelques illusions à propos de concepts utopiques comme la douceur, l'affabilité. Vite dissipées! Sort sa cordelette à noeud coulant, commence à la faire tournoyer autour de son doigt.
Milane, connaissant le manège, Qu'est ce qui te turlupine?
Has, absorbé, Oh le vilain mot! La gueguerre contre les bretons va sembler une vaste mascarade à coté de ce qu'il se prépare... Prend un trognon de pomme trouvé dans sa poche et commence l'execution.
Milane, levant vaguement un sourcil, C'est qui cette fois?
Has, mauvais, Dege! Capitaine félon! Laisser le Comte sans escorte aux mains des bretons! Traîtrise!!! Tribunal d' Exception!!! Exécution !!! Heureusement que la vie amène des petites satisfactions.
Milane, exécutant un atémi sur l'épaule du Vieux, KÏAÏ ! Tiens! Avant de te mutiner, commence par démissionner. Et je te rappelle que tu n'es plus qu'un simple sujet, pas le Père Pilori!
Has, rictus méchant, Pilori un jour, Pilori toujours! Songeur, pas mal comme maxime.
Milane, impatiente, En route! La lance du Siliure nous attend a Rieux!
Has, s'adressant au trognon pendu, L'aurait mieux valu ne rien faire....
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: memoire3,5   Ven 4 Mai - 16:41

Milane rangeant la lettre précieusement Les bonnes petites! Et nous? Tout est prêt?
Has confiant Oui oui, j'ai tout emballé!
Milane méfiante Tu as pris de quoi manger?
Has étonné Euh oui, deux pains...
Milane hausse les sourcils en commençant une liste Tu as pris des écus?
Has de plus en plus perplexe Bien sûr! J'ai 15 écus....
Milane Secoue la tête en allongeant la liste une épée?
Has sourit avec fierté Ah oui! Erbi me l'a mise de coté! Je dois passer la prendre demain ou apres de main!
Milane d'une voix lasse Demain on sera à Limoges. As tu un bouclier?
Has J'ai pensé que....
Milane Ne pense pas ! La maison est fermée? La Noireaude attelée?
Has triomphant La lessive est faite! Puis d'une voix penaude Mais elle n'est pas sèche
Milane serre la machoire Tu as répondu pour le prochain conseil? Tu as une liquette propre pour la cérémonie de Roche? Tu as arrosé les légumes? Cousu ton nom sur tes braies?
Has sort discrètement pendant que Milane énumère les tâches à effectuer
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Ven 4 Mai - 16:46

Acte III Scène 4 Ecumeurs et Moissonneurs: la belle occasion manquée!

ne petite plage non loin de Saint Brieuc, entre chien et loup

Le Vieux furieux, marchant dans le sable Petite ingrate! Je t'emmène à une à une négociation au sommet, une entrevue vitaleavec une sommité de notre métier, et mademoiselle baille aux corneilles en ouvrant des yeux ronds!!!
Moinillonne trainant des pieds derrière le Vieux, regard par en dessous Réunion au sommet! Tu parles! Il a dit quelquechose le Coucou? Nenni! Il s'est trémoussé devant nous, nu comme un ver!
Le Vieux se retournant Un peu de respect. Il a l'experience et les effectifs
Moinillonne égrillarde Mais pas de braie! Et daguelette tout à fait normale à ce que j'ai vu!
Le Vieux s'étranglant à moitié Aaargh! Qu'en sais-tu? Misérable rejetonne de bacchanales endiablées!!!!
Moinillonne perdant patience... Ton chef de guerre va partir la queue entre les jambes, nous laissant les brioches bien au chaud dans le four! Alors qu'on pouvait au moins essayer!!!
Le Vieux gagné à la raison Tu dis vrai ma fille! Nous avons laissé passer l'occasion. Rêveur Pourtant, quelle belle chevauchée! Pince Fesse! Le Coucou! Le Vieux Leu!!!... Nous étions en bien belle compagnie tu sais....
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Mémoires - Acte IV   Sam 5 Mai - 15:37

Acte IV Scène 1

Le vieux = Hasdrupal
La Trépaneuse=Milane
Pouce-Vert= Titou


a Taverne des Françoys - Rieux 19 avril

Pouce Vert ses deux poings sur la table, voix grondante Has, tu vas faire ce qu'on te dit! C'est comme ça! C'est l'armée!
Le Vieux un peu tassé mais front barré d'un pli buté Grotesque! Aller s'enterrer sur les routes en esperant devenir invisible. Une armée entière! Espapatouillant! Utopique! Délire d'aliénés!
Pouce Vert se bouchant les oreilles Rien! J'entends rien! J'entends rien de rien! Chantant a tue tête TRALALALALEREUH ! Brusquement Tu feras ce qu'on te dit de faire!
Le Vieux imitant son Gouverneur Rien! TRALALALEREUH! J'entends rien! Rien de rien!
Dehors, un appel de buccin et des roulements de tambours signalent que les troupes se mettent en branle

Pouce Vert et le Vieux hurlant à tue tête, les mains sur les oreilles Je ne veux rien savoir!!! RIEN ENTENDU!
Pouce Vert Tu suivras les ordres!
Le Vieux L'Etat Major est un repaire de Trépanés pris de boissons!!!

****************************
Plus tard
****************************

Les buccins et tambours d'éloignent, les troupes ont quitté la ville.
Pouce Vert débouchant ses oreilles Bon! Si tu ne le fais pas, c'est à moi que tu vas porter tort...
Le Vieux faisant de même A toi? Ils seraient assez crétins pour te faire porter le Chapel?
Pouce Vert Arrête ces coups de gueule. Ca ne sert à rien! Alors tu réintègres la Lance et on verra plus tard...
Le Vieux marmonnant dans sa barbe Bon! Je ne veux pas que tu aies de problème...
Pouce Vert l'air satisfait! Bon Diou! Allez, on y va? Regarde par la fenêtre et contemple la place.... déserte. Ah le con!
Le Vieux haussant les sourcils Un problème?
Pouce Vert Plutôt Oui! Un con qui a oublié de partir avec les troupes...
Le Vieux rigolard Sans blague! Qui donc?
Pouce Vert se retournant vers le Vieux, un sourire blasé sur le visage Moi!
Le Vieux commençant à s'étrangler de rire.... change tout à coup d'expression, devient livide... Bordel! Moi aussi! Je devais rejoindre De Rien!
Les deux se plient de rire, la porte de la taverne s'ouvre sur Trépaneuse, moue boudeuse et cheveux en bataille
[color:3b4f=darkblue:3b4f]Trépaneuse surprise Qu'est ce que vous fichez ici? La Compagnie est partie depuis lulure!
Les deux riant aux larmes Et toi?...
Trépaneuse tapant du pied Le premier qui ajoute quelquechose je le trépane façon puzzle!!!
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Mar 15 Mai - 23:47

ntr' acte
Menuet, le rythme est rapide et les artistes sautillants.
Fantaisie dansée sur jigue enlevée

L'Arbre, Le Goupil, La Moinillonne et Le Vieux

L'Arbre entre en faisant tournoyer la Moinillonne dans ses branches, la soulevant du sol. Le Vieux entre en faisant de tout petits entrechats comme s'il voulait se déplacer sans bouger les jambes. Puis il se tapit à croupetons.
Entre le Goupil, petits sauts de pied à l'image du pas de manège des chevaux.
Le Vieux prend une pose dramatique et cache une énorme plommée dans son dos.
L'Arbre fait tournoyer si fort la Moinillonne qu'elle lui échappe et va se loger dans les bras du Goupil. Ce dernier interrompt son pas, Moinillonne tourbillonnant autour de lui avant de s'allonger au sol.
Le Vieux bondit dans un joli saut de pied, et fait tournoyer à son tour le Goupil de plus en plus vite.
Le Goupil finit par s'étaler au sol.
Vieux et Moinillonne se chamaillent pour la plommée, chacun à son tour tirant l'autre à lui. La plommée tombe, les deux continuent.

Pendant ce temps, le Goupil se relève, s'empare de l'arme.
Saut avec coup de pied à la lune pour surgir entre les deux phénomènes, menace de coup, fuite, poursuite...

Sortie des danseurs.
Rideau
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Dim 20 Mai - 21:48

hasdrupal a écrit:
EPILOGUE

n peu au sud de Rennes

Has, écoutant les ordres du campement, On rentre? C'est fini ?
Milane arrivant derrière lui, En fait ça n'a jamais commencé.
Has, sourire torve au coin de la bouche, C'est pas faux! se masse le cocard de l'oeil gauche, Sauf quand j'ai ramené Assya de Fougères. Là, crois moi, c'était bien la guerre!

Milane, levant les yeux au ciel, T'en fais des histoires! Va falloir que je cause à Assya , elle vise mieux que moi
Has, désabusé, J'avais quelques illusions à propos de concepts utopiques comme la douceur, l'affabilité. Vite dissipées! Sort sa cordelette à noeud coulant, commence à la faire tournoyer autour de son doigt.
Milane, connaissant le manège, Qu'est ce qui te turlupine?
Has, absorbé, Oh le vilain mot! La gueguerre contre les bretons va sembler une vaste mascarade à coté de ce qu'il se prépare... Prend un trognon de pomme trouvé dans sa poche et commence l'execution.
Milane, levant vaguement un sourcil, C'est qui cette fois?
Has, mauvais, Dege! Capitaine félon! Laisser le Comte sans escorte aux mains des bretons! Traîtrise!!! Tribunal d' Exception!!! Exécution !!! Heureusement que la vie amène des petites satisfactions.
Milane, exécutant un atémi sur l'épaule du Vieux, KÏAÏ ! Tiens! Avant de te mutiner, commence par démissionner. Et je te rappelle que tu n'es plus qu'un simple sujet, pas le Père Pilori!
Has, rictus méchant, Pilori un jour, Pilori toujours! Songeur, pas mal comme maxime.
Milane, impatiente, En route! La lance du Siliure nous attend a Rieux!
Has, s'adressant au trognon pendu, L'aurait mieux valu ne rien faire....
Revenir en haut Aller en bas
hasdrupa
Invité



MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   Lun 11 Juin - 4:11

Le mot qui me pourrit d'orgueil:

balrog dit:
Citation :

Maintenant que la saga est terminée, je me permets de mettre un petit mot. Un grand bravo à vous Hasdrupal. C'était une belle épopée (mais si je me suis un peu abimé les yeux à cause des couleurs), digne de l'Enéide.
_________________
"Ysengrine, carpe jugulum." Vicomte de Droux et Seigneur de Saint-Léger. Et surtout disparu en fumée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoires de guerre - Poitou Anjou Bretagne 1455
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» Histoire des relations Poitou / Anjou - 09/10/1453
» Mémoires de guerre.
» [Maine] Nouvelles du Maine et de la guerre avec la Bretagne
» [Archives] Guerre d'Anjou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merveilleuse Liste Comtale :: La Chaumière Enchantée :: La pièce du fond-
Sauter vers: