Forum de la famille Saincte-Merveille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baptemes de la famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
milane
Invité



MessageSujet: Baptemes de la famille   Mer 20 Juin - 23:10

hasdrupal a écrit:
Un volatile blanc comme la neige mais sentant légèrement le poiscaille entre dans la nef déserte (il est tard) en roucoulant doucement. A chaque patte, un petit rouleau serré est attaché.



Citation :


A Monsieur le Diacre de Ventadour, Griffes
Cher compaing, pays, complice de quelques soirées en taverne, je viens à toi en ouaille rétive qui souhaite s'amender.
Aussi surprenant que cela puisse paraître, il semble bien que ce bon vieil Aristote me regarde d'un air courroucé comme si j'étais un galopin volant des poires. Me voici piteux, sollicitant ta bienveillance pour me faire entrer dans la grande famille Aristotélicienne.
Ma déjà longue vie n'a pas été malheureuse en dehors de Sa Sainte Garde. Mais il semble qu'un pouillème de sagesse soit parvenu à pousser dans ma caboche réfractaire.

J'ai été galérien pour le compte des vénitiens et ma nourriture spirituelle était réduite à leur fameux pain bi-cuit dont ils gardent jalousement le secret de fabrication. Ces gens sont de peu de foi.

J'ai été vagabond et je n'ai pas dédaigné voler quelques poires à Monsieur le Baron de Malpertuis. J'ai même travaillé pour le Bon Aredius à creuser quelque crypte sous la chapelle, ou quelque cave à cochonailles.

C'est peut être la charge de procureur qui a lancé ma reflexion. Tout petit je voulais être Pape mais comme on veut être sage, ou bon... sans vraiment y croire. Pourtant, Jovial Ier est un bon patronyme. Mais Procureur! Voilà une autre paire de manches (à effets)! Est-il un serviteur du Bien en demandant le châtiement des méchants aux sombres desseins, ou du Malin, en déchaînant la vindicte sous l'emprise de la colère et de la vengeance? En bon aristotélicien, si je l'avais été, j'aurais prôné le bûcher plutôt que le Catapultage et le Pal, supplices païens auxquels je' ne répugne point. Mais mon péché mignon reste le pilori, par boutade.

Enfin la guerre m'a ouvert les yeux sur les remparts de Rieux. Je crois bien avoir occis une femme que je connaissais il y a fort longtemps, étant moi-même originaire de Bretagne. Et le sac de Rohan ne fut pas chose facile à oublier. j'ai pourtant eu la faiblesse jubilatoire de soutirer quelques victuailles à un contrebandier qui se proposait d'écouler sa camelote en ville assiégée.

Enfin, la vision gracieuse, vivante réminiscence de Paxitèle et ses canons esthétiques, de notre Evesque de Limoges, Inoen aura achevé de me convertir.

Je te demande, au nom de ce que l'Eglise est prête à me pardonner, de me faire entrer dans son girond vierge de tout péché, que je tète à sa généreuse mamelle le lait céleste de la béatitude.

Amitiés sincères

Hasdrupal Saincte Merveille




Citation :

Très cher Griffes, diacrounet de Ventadour

J’ai un gros problème à résoudre. J’ y réfléchis depuis longtemps et je ne vois qu’une solution : Faut me baptiser. C’est Has qui me l'a dit. Il parait qu’il faut qu’on montre l’exemple aux petites sinon Jizz et Eila n’en feront qu’à leur tête. Que c' est la solution à tous mes péchés, comme si j en avais beaucoup, mais bon je n'en ai pas autant que Has : Quelques droites par ci par là, je ne vois que ça pour l’instant, Que tu me montreras le droit chemin: Je ne suis pas contre , bien que je sache trouver ma route toute seule mais si tu as un raccourci ce n’ est pas de refus.

Je ne te dérange pas plus longtemps, faut que je donne la lessive à Has et fasse manger Jizzou .

On prend rendez vous à mon retour

Bisous sur la joue

Milane
Jizz a écrit:
[Depuis la rue qui longe le lac]


En ce doux début d’après-midi de mai, alors que les troupes sont enfin rentrées chez elles se reposer et retrouver leurs proches, une voix sonore, connue maintenant de tous les habitants du Limousin, résonne au 2, rue du Chat qui Pêche, jusqu’à se fait entendre sur le terrain de soule

- Qu’est ce que tu fais encore là ???
- Mais…
- Pas de « mais » !

Une voix plus douce surenchérit

- Mon Merveilleux, laisse moi faire et occupe toi du linge… Jizzou ! Qu’est ce que tu fais encore là ?
- Mais…
- Pas de « mais » !

Has, manne de linge en main, la tend à nouveau à Milane

- Je vois que ta méthode est nettement plus efficace, mon Adorée, laisse moi faire
- Mais enfin ! Laissez moi parler ! Je n’irai pas toute seule ! J’attends ma mar…
- Tututut ! Et s’il s’endort sur le chemin ?
- Et s’il se perd ?
- Et s’il…
- Mais c’est pas bientôt fini ??? Il a dit que non ! Et justement, je ne voudrais pas qu’il se perde !

…Après un court silence…

- Vas-y déjà ma Merveille, je m’occupe de réveiller le fiston…

Un tambourinement vigoureux à la porte du moulin se fit entendre ainsi qu’une voix encore plus forte

EEELAAAAAN ! Debout ! Pénurie de farine à la boulangerie ! Plus vite que ça ! Les crêpes sont presque carbonisées ! Jizzou a faim !

D’une voix offusquée

Haaaaas ! Merci de prévenir tout Ventadour que … Non rien… Je préfère encore y aller déjà plutôt que de devoir entendre de pareilles choses ! Na mé !


[Un peu plus tard devant l’Eglise]

Confortablement assise sur un des bancs de la place de l’église, Jizz observait le va-et-vient des habitants, certains entrant dans l’église pour une courte période. Cela l’avait toujours laissée perplexe, mais soit… Griffes avait un jour tenté de lui expliquer l’épanouissement qu’elle pourrait trouver à préparer des hosties… Prise d’un frisson, elle regarda autour d’elle, cherchant du regard Eelan, marmonant des trucs qui ressemblaient à "une promesse est une promesse…" "tu as intérêt à la tenir… surtout celle-ci… " "m'en vais retrouver mon saucisson moi..."
Eelan a écrit:
[Quelque part en pingouinie]

Démarche à bascule, costume de soirée pour les messieurs ... Maillot de bain pour les dames, mais surtout ... quel calme, quel calme ...
Le seul bruit environnant est le doux son des pinguins glissant le long de la banquise, plongeant dans l'eau, aucun cri, aucun gargouilli de ventre ...

Puis...


Eek !! Eel... des cris ... des milliers de cri qui se mette à bourdonner dans sa tête IIKREP! Eelan entrouvre un oeil ...
Première vision d'horreur, la colonie de pinguoin qui s'est intégralement réunis tout autour de lui rendre la vie impossible, quelques uns se rapprochant pour lui marcher sur les pieds.

Il ouvre alors l'autre oeil ...
Une seconde vision d'horreur, celle du portrait de Geogeo qui se profile petit à petit face au regard d'Eelan, et cette odeur... cette terrible et nauséabonde odeur de coch...


FIIIISTTONNNN !!!!

hein !? Que ? .... l'odeur... Mais oui ! C'est Has ... et... le portrait !?

Eelan se frotte alors les yeux deux trois fois, les rouvrent, plisse son regard vers le fameux tableau...



Ouf ... tout va bien ...


- Monsieur HAS !? Non non, je ne dormais pas, mais ...
- Tu ne va pas t'y mettre toi aussi !
- Mais votre fille, elle voulait que je rang...
- Pas de « mais » ! L'église, au galop, OOST !


[Sur le parvis de l'église]

- Voilà ma jizzou, comme promis, pile poil dans les te...
- PILE POIL DANS LES TEMPS ? Et est ce que tu as une seule idée du temps que j'ai poiroté ici, avant que tu n'arrives, hein ?
...
Et puis j'ai faim ...


Avec une petite mine désolée, eelan lui tendit alors une crêpe...
Jizz a écrit:
[Toujours sur son banc, face à l’Eglise]

Douce rêverie sur un banc, à l’ombre des arbres et dos à la boucherie de la place. Après s’être quelque peu impatientée, avoir pesté contre sa distraction, Jizz avait décidé de mettre ce temps à profit pour se détendre et somnoler sur le banc, ouvrant de temps à autres un œil quand un pas lui signalait que quelqu’un s’approchait.

Il faut dire que cela avait plutôt mal commencé. Alors que suite à un énième gargouillis, elle avait machinalement plongé la main dans sa besace, y cherchant son saucisson, elle s’était rendu compte qu’il n’y avait qu’un vide immense entre le pot de cire et la trépaneuse. Elle s’était empressée de retourner la besace sur le sol, faisant un petit monticule qui laissait les passants perplexes, cherchant à quatre pattes où pouvait s’être glissé ce qu’elle cherchait.

Bref moment d’angoisse, la jeune femme rempaqueta le tout en vitesse, vérifia l’absence d’Eelan ou de toute personne susceptible de l’informer de ce qu’elle allait faire, et quitta la place rapidement, se laissant guider par les douces effluves de cochonnaille qui lui parvenaient aux narines.

Mais tout cela n’était plus qu’un mauvais souvenir. Le boucher s’était montré compréhensif, repérant la cliente difficile qu’il ne faut pas contrarier, elle était revenue s’asseoir sur son banc, satisfaite, son saucisson déjà en partie mangé en main.

Un pas connu la fit sortir de sa rêverie. Ouf, il était enfin arrivé ! Elle rangea prestement son saucisson dans sa besace, avant de s’approcher d’Eelan, fronçant les sourcils à l’entendre se trouver des excuses à son retard.


- Pile poil dans les t… Non mais ! Tu sais que j’ai failli mourir de faim, moi, ici ? Regarde Elle soulève un peu sa chemise, lui montrant son ventre Tout maigrichon… J’ai perdu au moins 5 livres depuis que je t’attend ici… Si c’est pas malheureux… Rabattant sa chemise en papillonnant légèrement des paupières Tu as pensé à moi, dis moi ?

- Oui ma Jizzou, deux piles de crêpes aux pommes juste pour toi, qui t’attendent au moulin…En plus de celle-ci

- Tu sais que je t’aime ?

- Moui… moi ou mes crêpes ?

- Toi, sans aucun doute ! Lui souriant malicieusement avant de l’enlacer pour l’embrasser Une crêpe n’aurait jamais pensé à t’apporter jusqu’ici…

S’esquivant en riant, elle lui prit la main

- Tu es prêt ? On crie après Griffes pour qu’il sorte de l’église ?
Eelan a écrit:
[Face à Jizz...]

... Eelan lui souriait tendrement tandis qu'elle saisssait sa main.
Toujours aussi rayonnante, ma jizzou !
puis il s'inclina d'une légere courbette relevant la main de sa compagne pour venir y déposer un doux baiser.

D'ac ! on y va, mais tout de même... Eelan commença à emboiter le pas vers la porte de l'église.
Tu es certaines que crier est la bonne solution pour qu'il vienne nous voir ?
Enfin, tu sais, c'est pas très "diplomatique" ton histoire.
On devrait peut être plutôt bétement entrer dans l'église et lui offrir un morceau de crêpe ...
Ou un morceau de saucisson...
sourir taquin
Jizz a écrit:
[Encore et toujours sur le parvis de l'Eglise, essayant de faire passer la crampe qu'elle commençait à avoir au pied ^^]

Quoi ? Entrer dans l’église ? Euuuuuuhhhh… Lançant un regard trouble à Eelan Tu penses que c’est nécessaire … ? On ne peut pas se contenter de le faire venir jusqu’ici… ? Regarde… Elle lui désigna la place Un banc tout agréable, un beau soleil… une belle boucherie juste à côté… Et puis... il a l’habitude…

Se retournant vers l’Eglise, profitant qu’une des brebis retrouvée de Griffes sortait de l’Eglise

Ah ben, plus besoin, il est sorti tout seul...

Elle fit un sourire aussi confiant que possible à Eelan, esquissant un mouvement de recul vers le lac, tandis que celui-ci, la retint par le bras, la poussant ensuite vers Griffes

Mais euh...

Rougissant soudain devant Griffes Oh, Griffes, quelle surprise... je ne m'attendais pas à te voir... Je... hem... Prenant une grande inspiration Dis moi... Tu te souviens de mon passage devant l’église de Ventadour, il y a quelques semaines, le jour de mon départ pour l’Anjou ?

Puis, avec un léger sourire Mais non... Pas quand j’ai voulu savoir ce que tu portais sous ta bure ! Quand tu m’expliquais ta théorie sur les chemins droits à suivre par rapport aux autres ! Et bien... « on » m’a convaincu qu’il était temps que je songe au salut de ce qui reste de mon âme. ..

Elle toussota légèrement, puis lacha d'une traite, avant de regarder Griffes avec des yeux aussi innocents que possible

Tu-penses-qu'il-reste-encore-quelque-chose-à-sauver ?
Griffes a écrit:
La petite moue de Jizzounette était craquante.
Tel un père heureux de recevoir une bonne nouvelle de sa fille, il ouvrit ses bras.


Jizz ! Enfin ! Te voila convertie à la Sagesse !
Mais c'est une excellente nouvelle ! Oui, tu sera la bienvenue dans le Royaume du Très-Haut... Ton ami sera des notres j'espère ?

En tout cas, je vous attends TOUS ici ce soir, sur le parvis de l'église
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Baptemes de la famille   Mer 20 Juin - 23:22

Jizz a écrit:
Convertie à la sagesse… Tu crois ?

Restant un instant silencieuse, un peu perplexe Et… quoi, c’est aussi facile que ça ? Je suis la "bienvenue dans le Royaume du Très-Haut" simplement comme ça, paf ?

Souriant à Eelan puis regardant Griffes à nouveau Normalement lui aussi sera là… il n’y a après tout aucune raison que je sois la seule à blanchir mon âme comme le linge lavé par Has…

Mais… se rapprochant près de Griffes et tout bas On va être obligés de faire ça « dans » l’église ? Le regardant avec des yeux suppliants Après tout, le lac est très joli… et puis, ce sera plus pratique pour noyer Has et Milane… Non ? Enfin… on verra ce soir je suppose…

Se rapprochant de Griffes elle lui fit une bise sonore Merci Griffes… Je crois que je vais avoir besoin de quelques prunes avant ce soir… Rasp doit m’attendre avec quelques tonnelets de cogrotte…

Poussant Eelan dans le dos, le guidant loin de l’Eglise Hop, on retourne trouver Tonton…
Griffes a écrit:
Nous ferons une partie de la cérémonie au Lac, cela est une Meeeeeerveilleuse idée. Néanmoins le Saint Crédo sera dit dans l'Eglise.
Sourire aux lèvres, il se déspedia de Jizz et de son... Eelan.

Il filla à l'intérieur de l'édifice... Tant de choses restaient encore à faire avant le début de la cérémonie...
Griffes a écrit:
[Multi-Baptêmes pour la Saincte Famille]



GRIFFES fit sonner les cloches de l'Eglise pour appeler les fidèles a cette grande cérémonie, car bien que cela soit un baptême, ce jour était important pour la paix et l'avenir du village.

Le parvis était entrain de se remplir, il sortit pour accueillir les paroissiens vêtu d’une robe de bure beige, lacée d’une simple corde. Il portait à la main un missel et au cou sa médaille diaconale.
Jizz a écrit:
[Depuis une des tavernes]

Alors qu’elle était en compagnie de son oncle, vidant quelques bouteilles de cogrotte et de prune pour ne aps penser à ce qui les attendait, tous les deux redressèrent la tête en entendant les cloches sonner. Ils échangèrent un regard, elle palissant, lui se renfrognant

- Mince… pas le temps de finir mon verre de cogrotte… Allez noncle… fais pas ta mine bougonne… Ce n’est que euh… un peu d’eau… ?

- Jizzzzzzzzz ! C’est la dernière fois que tu m’entraînes dans un pareil guêpier !

- Oui noncle…

Inspirant un grand coup, ils se décidèrent à quitter la chaleur rassurante de la taverne pour rejoindre le reste de la famille sur le parvis de l’Eglise.
hasdrupal a écrit:
[Au Pourvu qu'elles Soient douces]
Has arrivait en courant, rouge, les joues gonflées, le souffle court et le coeur battant la chamade... ne lui demandez pas ce qu'est la chamade, il n'en sait rien le pauvre...

Jiiiizzz, Rasp!!! Bon diou!!! Oups, j'ai plus le droit de dire ça je crois!!


S'affalant sur un tabouret rembourré... il se mit à égrener les cloches...

- Quelle touchante attention! Ca me rappelle la Bretagne! Le Jour de Pâques!!! Griffes a pensé a tout.. c'est vraiment chic

Milane entra sur ces entrefaits, haussant un sourcil interrogatif

- Mon pauvre Has, tu crois peut être que toutes les cloches de la Chretienté ont été fondue pour commémorer Paques 1455 et les cloches de Neapolion?
- Non mon Adorée, mais j'y songe pour le futur...
RocheGarde a écrit:
[ Devant l'eglise ]

Rochegarde comme a son habitude travaillait activement , a savoir refaire pour la cinquieme fois de la semaine l’inventaire de sa cave une lamelle de jambon à la bouche .

hum .. alors ,trois jambons , deux bouteilles de prunes .. grrr .. hier c’etait quatres jambons , quatre bouteilles de prunes .. va falloir que je mette Aly a la diete si je veux pouvoir tenir jusque la fin de semaine . .en revandant les legumes et tout ce qui est vert je dois pouvoir me racheter un jambon pour Dimanche .

Ce fut a ce moment que sonnerent les cloches de l’eglise , Rochegarde grogna , une bouteille de prune dans la main puis avec un sourire il lacha la bouteille pour prendre une petite fiole , celle-ci contenait de l’eau de la fontaine de Saint Setier , il se demandait si son futur filleul goûterait la plaisanterie , puis se depechant il monta sur Onyo ayant pris soin de mettre ses beaux atours et pris sous son bras un drap pour se proteger , l’on etait jamais trop prudent avec la famille Saincte merveille .

Aly , ma sardine en route pour ventadour , Has nous attend !

Il arriva ainsi devant l’eglise , attacha Onyo et attendit .
RASP a écrit:
[au PQSD]

Rasp regarda Jizz, Has et Milane et vida coup sur coup plusieurs chopes de pécheresse, histoire de se mettre d'humeur...

Entendant les cloches, il s'affaissa sur son siège et commença à marmonner...


Bon quand faut y aller ...

Se levant d'un pas lourd, il suivit Jizz et se dirigea vers la sortie de la taverne attrapant Has au passage.

Bon sang, on y va maint'nant ou on attend le déluge ?
Va nous attendre le Griffes, faut ouvrir son âme à Aristote qu'il m'a dit !
pffftttt ! une bonne prune ça fait pas l'affaire vous croyez ?


se rasseyant :
allez m'dame la tavernière, servez moi doncques quelque chose de plus fort !
hasdrupal a écrit:
La taverne etant stratégiquement située, entendez par là qu'elle est au carrefour de la grande métropole qu'est Ventadour et qu'un jour surement - calcul de probabilité aidant- un éléphant blanc finirait fatalement par passer devant... DONC! la taverne etant stratégiquement située disais- je, has vit le parvis de l'Eglise se remplir....
Apres avoir poussé une longue litanie de jurons -les derniers c'est jurés- il prit une badine et rassembla son troupeau comme tout bon patriarche doit le faire, c'est a dire en faisant miroiter force boissons et ripailles au terme de la cérémonie.

[En transit vers le Parvis]
Alcyone_ a écrit:
[Toujours au PQSD... ben oui Alcyone à l'église, faut pas rêver Laughing ]

Resservant une bonne rasade de prune à toute la famille présente en taverne, Alcyone tentait tant bien que mal de consoler tout ce petit monde qui tirait une tronche... d'enterrement

- Allez quoi! C'est juste... un baptême! en plus z'y allez plusieurs! Courage! Griffes va pas vous manger!
Eelan a écrit:
[Médita... Bricolant dans les rouages de son moulin ...]

DING ... DING ... DONG... relèvant brusquement la tête

AIE ! QUEL EST L'EMPAFE QUI... hausse un sourcil qui .... mince l'église.. le baptême ! Déja !?

Enfilant rapidement une tenue décente, eelan prit la direction de l'église...
hasdrupal a écrit:
[parvis de l'Eglise]

Has poussa machinalement la porte pour découvrir la belle salle des fete... la magnifique nef de l'Eglise.
Griffes n'avait pas été chiche en bougie et l'air embaumait l'encens ou la myrrhe.. il n'avait jamais pu distinguer l'une de l'autre.. enfin ça fleurait bon, quoiqu'un peu le renfermé quand même....

Pour egayer l'austère de meure d'Aristote, une grande gerbe de fleurs fraichement coupées tronait en bonneplace.


- Allez, et pas d'"esclandre! Milane, surveille ta fille, elle m'a l'air de vouloir se défiler!
Dame_Ned a écrit:
[entre son Domaine et l'église avec Milane sous le bras.]
Les deux femmes avaient mis quelques.... minutes pour se préparer. Elles avaient choisi de prendre la charette plutôt que chacune une monture.
Dame_ned avait laissé un message à son époux qui ne sortait plus de réunion depuis quelques temps. Milane affichait un sourir crispé, enfin pas vraiement un sourir mais quelques chose d'approchant.


Faut pas faire cette tête là! Tu verras tout va bien se passer. Tu veux que je dessert un peu ta robe, tu respireras mieux.


Elle plaça les renes entre ses dents et tira sur le lacet de droite de la robe. Milane prit une grande inspiration et entra dans une série de propos incohérants mais très illustrés à l'encontre de la Baronne de Folqui reprit les renes en main et attendi que la tempête soit passée pourlui murmurer.

Ben quoi, tu m'as rien dis quand j'ai serré! Je savais pas moi que tu ne pouvais plus respirer! Pis bon si ça fini bien au lac... faudrait pas que ta robe elle gonffle avec l'eau. Remarques au moins je serais certaine que tu vas floter avec ça!
Milane la regarda sévèrement, releva le menton fièrement et lissa sa robe d'un geste rageur.
On ne devrait pas tarder à voir l'église, après ce virage ... je crois ou le suivant....
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Baptemes de la famille   Mer 20 Juin - 23:32

RASP a écrit:
[parvis de l'église]

Rasp toujours bougonnant se tenait entre Jizz et Has.
Se retournant sans cesse, il cherchait des yeux Erbi qui devait être sa marraine, en vain !

Has poussa la porte de l'église, et ils pénétrèrent dans la nef. Rasp frissonna et prit une grande inspiration, levant les yeux vers l'autel qui étincelait de lumières...
alchior a écrit:
[parvis de l'eglise]

Alchior a la suite de Roche râle, trainant des pieds après avoir attaché Fleur de Givres... se disputant legèrement avec son mari.
- Toute la semaine en représentation... ca commence a bien faire.. dès que je peux je vais voir ailleurs moi...

- Tu n'as qu'a partir, tu attends n'importe quelle occasion...marmonne-t-il

- J'ai pas envie de me disputer... Roche...
Alchior se renfrognant de plus en plus Puisque c'est ainsi.. je vais regarder dans mon coin.

Elle s'eloigne salue les personne présentes et s'installe dans un coin au fon de l'eglise
hasdrupal a écrit:
Pour la millième fois, Has se demandait s'il avait pris la bonne décision... c'est que le Griffu Diacre de Ventadour soignait ses effets. Il semblait qu'il laissait une dernière introspection a chacun.. l'heure du bilan, des choix réfléchis...

Allons y donc pour une dernière mise en question..


- Est ce que je veux faire partie de la société des hommes... et femmes? Oui!
- Est ce que je veux que Milane soit mon épouse devant tous, et ce de manière indiscutable? Oui!
- Est ce que je veux prendre part à la vie mondaine, faire honneur à ceux qui me font confiance? oui aussi...

Bon ben.. y a plus qu'à.......... !
Griffes a écrit:
[Sur le parvis puis à l'intérieur de l'église]


A force de discuter à gauche et à droite avec un coup un des vieux du port, un coup avec Joder, le pouilleux qui trainait toujours dans le coin ou encore avec cette jolie paroissienne qui semblait très intéressée par le corps clérical, GRIFFES ne se rendit pas compte que deux des futurs baptisés étaient déjà entrés dans l'église... et lui qui attendait toujours dehors... bref, l'accueil se poursuivait.
Il se mit à la porte et salua tout le monde, les uns après les autres puis rentra.


Hein vous êtes déjà là !

Il alla voir Aly, Has, Rasp et les autres

Alors faisons les choses vite et bien, nous avons un bain à prendre, Qui manque-t-il ? Et qui parainera qui ?
hasdrupal a écrit:
- ah mon bon Diacre! Merci pour cette brassée de cloches qui me fait chaud au coeur... voici Monsieur le Comte de Cousance, Jacques de Rochegarde qui sera mon parrain...
se retourne tout fier vers osn parrain qui a l'air de vouloir baptiser un jambon trainant dans ses fontes....
Dame_Ned a écrit:
Ned arrête la charrette, saute et tire Milane par le bras.
Viiiiiite ils rentrent!!!!
Les deux femmes suivent de justesse.
erbigaël a écrit:
Erbigaêl entre la démarche pas très droite. Le tonneau de prune venait d'y passer.

Bonsoir griffes... On t'attendait...

Elle lui fit un gros bisous et alla s'asseoir devant pour éviter de chuter en restant debout.
RocheGarde a écrit:
Rochegarde approcha un sourire aux levres et mis une main sur l'epaule de has

Je suis pret a le noyer mon pere a votre signal .. hum .. et vous pourriez me rendre un service , si vous pouviez l'asperger de cette fiole d'eau aussi, c'est de l'eau benite de la fontaine de Saint setier

Il tendit la fiole a Griffes , puis tenant toujours la drap blanc

Me voila fin pret .. hum .. le drap c'est pour s'essuyer apres avoir batifolé dans le lac .
Jizz a écrit:
[Dehors de l’Eglise]

Une fois qu’Has et Rasp furent entrés dans l’Eglise, Jizz fit un rapide demi-tour, se collant aux murs de l’Eglise afin de s’éclipser discrètement avant de tomber nez à nez avec Milane… en robe…

La regardant, yeux écarquillés Milane ? Qu’est ce que tu as mis là pour une tenue ? Où sont tes braies rouges et bleues ?

Milane, rouge écarlate dans sa robe lacée Et toi, où est ce que tu files ?

- Je euh… j’ai oublié quelque chose au… au PQSD…

- Tu vas goûter de ma trépaneuse si tu n’entres pas tout de suite

- Mais…

- J’ai déjà dit : pas de mais !


Tête basse, serrant un bout de saucisson qu’elle a sous sa chemise, poussée dans le dos par Milane, Ned riant comme une folle derrière, elles entrèrent dans l’église
hasdrupal a écrit:
Has avait l'esprit serein... pas serin, pasque un piaf, question esprit, ça vole pas bien haut, non serein de ... euh bref.. pas un piaf!
D'ailleurs, il n'avait préparé nul mauvais coup, ni blague stupide, ni déclaration rocambolesque...
Il avait bien pensé a faire un sermon sous un nom de plume... il avait même trouvé le pseudonyme: Jean Calvin... joli nom ça!
Mais il s'etait ravisé, se disant que ça n'avait vraiment aucun avenir comme nom d'écrivain!
Il vit sa Ravissante promise entrer en susurrant quelques douces paroles d'encouragement a sa non moins douce fille... il prit le sourire béat de circonstance, et attendit la suite de la cérémonie, non sans noter un rire de voleur de tarte chez son parrain.
RASP a écrit:
Rasp aperçut du coin de l'oeil Erbi qui arrivait d'une démarche un peu hésitante, l'émotion sûrement ...
Peu à peu l'église se remplissait, Griffes était là, détruisant l'espoir ténu que Rasp avait encore gardé que la cérémonie serait remise aux calendes Grecques.

Soupirant, il se retourna vers Erbi et lui fit un petit signe de connivence, s'efforçant de sourire bravement.
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Baptemes de la famille   Mer 20 Juin - 23:37

Griffes a écrit:
L'odeur de liqueur fine avait envahie les lieux... "ils n'auraient pas fêter cela avant d'avoir fait la cérémnie tout de même... Je leur ferais une messe en honneur à Sainte Nitouche la prochaine fois"... Il traversa la Nef pour arriver à l'Autel. Devant celui-ci, plusieurs personnes attendaient patiemment
Il adressa un sourire taquin à Erbi qui lui parla en premier...

Non chère Mairesse, de nous deux c'est toi qui est en retard :wink:

Arrivant vers Hasdrupal et Rochegarde...
Mais par où donc es-tu rentré Has ? Qu'importe après tout !
Jacques, Salutations, vous allez battre le reccord de parrainage ! c'est très-bien !
Nous attendons Milane, Jizzouninette, Eilella et leurs accompagnants puis nous commençerons.


De tous, le diacre trouvait que Rasp était probablement le plus à l'aise... Les voies du Très-Haut sont impénétrables...
Puis voyant les dames entrer...


Parfait !


(Milane doit poster, Eelan et Eilella aussi pour que leurs baptêmes soient validés)
Milane a écrit:
- non mais dis donc! Dis que tu ne m'as pas vue? J'ai mis ma plus belle ... euh.... robe... avec des tas de rubans que ça m'a pris des heures a lacer.... et la couleur?
L'est trop discrète peut être?

Oui je suis là, et Dame Ned, baronne de Fol.. euh, baronne de Chardonnay est ma marraine....
prenant un air angélique N'est ce pas marraine?
RocheGarde a écrit:
Sourit

Et vous remarquerez que des hommes Griffes ... Aristote peut etre fier de moi ... hum . .en tout cas pour les parrainages .
Griffes a écrit:
(Cérémonie d’après Baboune38, diacre de LR… pas mal déformée pour la circonstance…)

Admirant la belle... "robe" de Milane et les dames prenant place, il commença d'une voix claire, devant l'Autel.

"Puisque vous êtes venus nombreux ce soir et que je sais qu'un thème vous uni toutes et tous, je vais dédier la cérémonie de votre baptême à l'espoir de paix... pour que plus jamais nos sœurs et frères ne soient frappés par la Guerre.
La Guerre est une chose moche et ceux qui l’aiment sont moches dans les cœurs et dans leurs âmes.
Glorifions en ce jour celles et ceux qui font partie de la famille Aristotélicienne qu'ils soient de Bretagne, d'Anjou ou du Limousin.
Aussi, je vous invite à entonner ce chant d'espoir, de paix, et d'amour :

"

GRIFFES chantait « Ohé Artisans , Vagabond, Paysans», passant dans les rangs des futurs baptisés pour s’assurer que tout allait bien et que la Paix battait dans leurs cœurs comme dans leurs yeux.
hasdrupal a écrit:
Has crut reconnaitre un chant qu'il connaissait bien.. un chant plein de résignation, de détermination... un chant qui l'émouvait beaucoup.. il murmura plus pour lui même que pour l'assistance la suite telle qu'il la connaissait...(bas)
-Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes



Il se demandait quand même si l'ennemi etait le Malin, l'Anglois, le païen ou encore un autre, non identifié
alchior a écrit:
Roche l'avait rejoint pour terminer l'explication avant que Griffes n'arrive. Il etait reparti vite la laissant à regret seule sur le banc au fond de l'eglise.

Clac ...clac.... clac.... clac....

Elle attendait desesperement que la ceremonie ne debute, faisant balancer avec ses pieds le banc devant elle . Elle repensait aux mots de Roche sur leurs projets.. du temps.. c'est tout ce qu'il fallait.. du temps pour eux.. c'est tout ce qu'elle voulait entendre..

clac... clac.... clac.... clac

Le banc s'arrête d'un coup. Elle regarde l'assemblée d'un air désolé.. entendant les première paroles de Griffes. Dans un froissement de robe, elle se lève du banc, envoie un baiser a son mari et sort de l'eglise.
Eelan a écrit:
Ouf ! A l'heu... Eelan passe le seuil de porte de l'église, se retrouvant nez à nez avec ce qui semblait être le début de la cérémonie. Aie non ... jizzou va encore m'en vouloir.

A l'image de sa soeur, eelan tenta à son tour de se faufiler discrétement au milieu de la foule...
Griffes a écrit:
Je vous remercie d'avoir aussi bien chanté.

L'amour les uns envers les autres commence par l'amour de la paix, mais aussi l'amour envers Aristote et Christos. Je vais vous rappeler ce passage du Livre des Vertus, puis, ensemble, nous reprendrons le crédo :


Citation :
Livre 1, la CREATION, Partie 7, l'amour :

“Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

L’Amour et l’Amitié sont les fondements de la Paix, mais n’'oubliez pas ces passages du Livre des Vertus, Pré-Histoire VI - La punition :
Citation :

Les humains s’étaient tant abandonnés au péché que Dieu avait décidé de les punir. Mais la plupart d’entre eux ne comprenaient pas en quoi ils avaient fauté, tant avait été grand leur abandon au vice. Ils avaient tellement pris goût aux plaisirs de la vie qu’ils tremblaient à l’idée de la quitter. Nombre d’entre eux décidèrent alors de fuir la ville maudite d’Oanylone. Mais la Créature Sans Nom trouva sept humains dont le goût pour le péché était si prononcé qu’ils en incarnaient chacun un.

Asmodée s’était abandonné à la gourmandise, Azazel à la luxure, Belial à l’orgueil, Lucifer à l’acédie, Belzébuth à l’avarice, Léviathan à la colère et Satan à l’envie. Suivant les conseils de la Créature Sans Nom, ils prêchèrent la rébellion contre Dieu, affirmant que seule la jalousie Le motivait dans sa décision de punir les humains. Ils ajoutaient qu’Il était faible et ne pourrait jamais mettre Sa menace à exécution. Nombre d’humains les écoutaient avec attention.

Sept humains avaient cependant compris quelle erreur ils avaient commis. Leur noms étaient Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle. Ils prêchèrent l’humilité, affirmant qu’il fallait accepter la punition pour se laver de ses péchés. Le discours de chacun témoignait des vertus qu’ils s’étaient mis à incarner. Gabriel faisait montre de tempérance, Georges d’amitié, Michel de justice, Miguaël de don de soi, Galadrielle de conservation, Sylphaël de plaisir et Raphaëlle de conviction. Seule une poignée d’humains était sensible à leurs paroles, mais la pureté de la foi de chacun d’entre eux valait le vice de cent pécheurs.

Répétez avec moi, futurs baptisés, le Crédo Aristotélicien.


GRIFFES restait concentré... malgré les mouvements incessant dans l'édifice
(le Crédo doit être retranscit par tous les futurs baptisés)
hasdrupal a écrit:
Has prit une longue respiration... il fallait mémoriser des mots difficiles et au sens encore assez abstrus... et puis ça chuchotait dans son dos... probable qu'il y avait des "mégné mégné mégné de quelques vieilles bigotes venues se partager quelques secrets de commères... Enfin allons y:
Je-Crois-en-Dieu-le-Très-Haut-tout-puissant, *respiration*
Créateur-du-Ciel-et-de-la-Terre,*respiration*
Des-Enfers-et-du-Paradis,*respiration*
Juge-de-notre-âme-à-l'heure-de-la-mort.*respiration*
Revenir en haut Aller en bas
milane
Invité



MessageSujet: Re: Baptemes de la famille   Mer 20 Juin - 23:43

RASP a écrit:
Rasp se racla la gorge et dans un effort commença à répéter le credo :

Je Crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Je Crois en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés

Je Crois en Christos
Né de Maria et de Giosep.
ayant voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
et qui après avoir souffert sous Ponce,
est mort dans le martyr pour nous sauver
Crois qu'il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut


Je Crois en l'Action Divine
[size=9]En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle
hum... Amen

Suant à grosses gouttes, il se tourna vers Erbi qui lui sourit et soupira de soulagement.
Jizz a écrit:
Après avoir du s’asseoir de force entre Milane et Has, Jizz avait à maintes reprises tourné la tête dans l’espoir de voir Eelan enfin arriver. Un coup de coude vigoureux la fit revenir à des préoccupations plus immédiates, recevant le document qu’elle devait réciter, elle se mit à ânonner avec les autres presque baptisés

Grande inspiration, et puis d’une traite


Je-crois-en-Dieu,-le-Très-Haut-tout-puissant,-Créateur-du-
Ciel-et-de-la-Terre,-Des-Enfers-et-du-Paradis-Juge-de-notre-âme-à-l’heure-
de-la-mort-Et-en-Aristote,-son-prophète,-le-fils-de-Nicomaque-et-de-de-
Phaetis,-envoyé-pour-enseigner-la-sagesse-et-les-lois-divines-de-l’Univers-
aux-hommes-égarés-Je-crois-aussi-en-christos,-né-de-maria-et-de-giosep.-
Il-a-voué-sa-vie-à-nous-montrer-le-chemin-du-paradis.-C’est-ainsi-
qu’après-avoir-souffert-sous-Ponce,-il-est-mort-dans-le-martyre-pour-nous-
sauver.-Il-a-rejoint-le-Soleil-où-l’attendait-Aristote-à-la-droite-du-Très-Haut-
Je-crois-en-l’action-divine,-En-la-Sainte-Eglise-Aristotélicienne-et-Romaine-
Une-et-Indivisible-:-En-la-communion-des-Saints,-En-la-rémission-des-péchés-
En-la-vie-Eternelle-Amen-Père-Aaraon- le-Crédo-doit-être- retranscit-par-tous-les-
futurs-baptisés)


Essoufflée, Jizz reprit sa respiration d’un grand coup tout en se retournant satisfaite vers has

Aaaah ! C’est fait !
titou84 a écrit:
Titou arrive en courant avec Eila, avec un grand retard et manque de raté la marche de l’église et de ce vautré dans l’allée central devant tous le monde, ce redressant fière, regarde tous le monde et les Saluts, Bonsoir Monsieur le Diacre, désolé de notre retard, mais nous avons était retardé longuement heu, dans .. Nous avons était retardé quoi.
hasdrupal a écrit:
Et-en-Aristote-son-prophète,*resîration
le-fils-de-Nicomaque-et-de-Phaetis,*resîration
envoyé-pour-enseigner-la-sagesse*resîration
et-les-lois-divines-de-l’Univers-aux-hommes-égarés*resîration

Je-crois-aussi-en-christos-né-de-Maria-et-de-Giosep-Il-a-voué-sa-vie-à*resîration nous-montrer-le-chemin-du-paradis-C’est-ainsi-qu’après-avoir-souffert*resîration sous-Ponce-il-est-mort-dans-le-martyre-pour-nous-sauver-Il-a-rejoint-le*resîration Soleil-où-l’attendait-Aristote-à-la-droite-du-Très-Haut*resîration

Je-crois-en-l’action-divine-En-la-Sainte-Eglise-Aristotélicienne-et*resîration Romaine-Une-et-Indivisible-En-la-communion-des-Saints-En-la*resîration
rémission-des-péchés-En-la-vie-Eternelle
*resîration*resîration *resîration
Amen*resîration

Père Aaraon
Milane commença a répéter doucement le credo
Je Crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Je Crois en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés

Là il lui fallu prendre une bonne inspiration, un craquement de tissu ...les bras collés au corps pour eviter la chute...

Je Crois en Christos
Né de Maria et de Giosep.
ayant voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
et qui après avoir souffert sous Ponce,
est mort dans le martyr pour nous sauver
Crois qu'il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut

de cette satanée robe

Fait un quart de tour et lance un regard désepéré a l' assemblée

Eilella a écrit:
Eila reçut un coup de coude pour lui dire que c'était son tour tandis qu'elle était affairé à se recoiffer après son entrée en catastrophe avec Titou. Sans aucune hésitation et tout en jettant un coup d'oeil rapide à la robe de sa mère:

[b]Je crois en Dieu, leTrès-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis
Juge de notre âme à l’heure de la mort

Et en Aristote, son prophète, le fils de Nicomaque et de
Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l’Univers aux hommes égarés

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du paradis.
C’est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l’attendait Aristote à la droite du Très-Haut

Je crois en l’action divine,
En la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine
Une et Indivisible : En la communion des Saints,
En la rémission des péchés
En la vie Eternelle
Amen
Eilella a écrit:
Eila reçut un coup de coude pour lui dire que c'était son tour tandis qu'elle était affairé à se recoiffer après son entrée en catastrophe avec Titou. Sans aucune hésitation et tout en jettant un coup d'oeil rapide à la robe de sa mère:

Je crois en Dieu, leTrès-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis
Juge de notre âme à l’heure de la mort

Et en Aristote, son prophète, le fils de Nicomaque et de
Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l’Univers aux hommes égarés

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du paradis.
C’est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l’attendait Aristote à la droite du Très-Haut

Je crois en l’action divine,
En la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine
Une et Indivisible : En la communion des Saints,
En la rémission des péchés
En la vie Eternelle
Amen
hasdrupal a écrit:
Entendant un bruit qui lui fit penser à la dernière lessive qu'il avait tendue sur la ligne, celle où le drap s'etait pris dans les branches du poirier nain, et qu'il avait voulu dégager en tirant un bon coup dessus.... ce bruit donc, alerta immédiatement Has qui entoura la taille de sa mie pour tacher de sauver l'honneur de la Saincte Famille réunie ici... Avec un sourire un peu crispé, il glissa légèrement devant Milane en esperant que quelqu'un se glisserait derrière...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptemes de la famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptemes de la famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Une famille de 78 habitants !
» grande foto de famille
» Réunions de Famille
» Enfin trouvé une famille !! Petite Pepette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merveilleuse Liste Comtale :: La Chaumière Enchantée :: La Taverne voisine-
Sauter vers: